93 % des internautes jugent le retrait du Médiator trop tardif

Écouter cet article

Plus de 9 internautes sur 10 (93%) estiment que le Médiator a été retiré trop tardivement du marché, selon un sondage réalisé par Doctissimo, rendu public jeudi 13 janvier. Alors que la spécialité du laboratoire Servier a été interdite dans de nombreux pays avant 2005, les autorités françaises ont annoncé son retrait du marché en 2009. Pour les personnes interrogées, ce retard est avant tout imputable au laboratoire Servier (89%). Suivent la Haute Autorité de Santé (86%), l’Afssaps (83%) et les différents ministres de la Santé (80%).

 

Selon le sondage, 45% des internautes interrogés estiment que le “lobbying” du laboratoire Servier est en partie responsable du retrait tardif du Médiator en France, contre 44% qui affirment que le retrait du marché s’est effectué avec du retard pour ne pas “handicaper économiquement le laboratoire français Servier”.

De la même façon, près de 89% des sondés pensent que le laboratoire devrait prendre en charge les potentiels effets indésirables cardiaques causés par le Médiator. Suivent les médecins ayant prescrit la spécialité (près de 22%) et l’Assurance maladie (plus de 20%).

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.