Alexandra Lamy et Jacques Gamblin tournent à Nice, au sein de l’IEM (institut d’éducation motrice) géré par les PEP 06

Écouter cet article

40 jeunes en situation de handicap de l’IEM Rossetti, acteurs du film

C’est dans cet institut accueillant soixante enfants en situation de handicap physique, que le réalisateur Nils Tavernier a posé ses valises. Pour laisser lechamp libre à l’équipe de tournage, tout en assurant cours et soins thérapeutiques à leurs élèves, Émile Serna, président des PEP 06 et Patrice Dandreis, directeur de l’IEM Rossetti ont dû revoir l’organisation de leur école. « Une sacrée révolution !, s’exclame Patrice Dandreis. Mais à laquelle nous sommesfiers de participer. » Avec d’autant plus de bonheur et d’enthousiasme que quarante élèves participent à cette aventure cinématographique. Une première ! « Ce projet, Nils Tavernier le porte en lui depuis deux ans, explique Philip Boëffard, le producteur. D’où son choix de s’entourer d’enfants en situation de handicap et de donner l’un des rôles titres à un jeune qui vit, au quotidien, en fauteuil roulant. Il a fallu cinq mois de casting à travers laFrance avant de trouver Fabien Héraud qui, malgré son inexpérience des caméras, est formidable. Généreux, sincère, plein d’élan et de vie. Comme le film. » (Extrait de l’article paru dans Nice Matin le 4 octobre 2012).

 

L’IEM Rossetti, un institut à la pointe de l’innovation en France et en Europe

« Rossetti » offre aux enfants qu’il accueille une éducation spécialisée, une formation générale et professionnelle avec des éducateurs et des enseignants. En tant qu’établissement PEP, il défend l’approche de l’enfant en situation de handicap comme un enfant avant tout sujet de son éducation sur lechemin de devenir un adulte le plus autonome, à la citoyenneté la plus aboutie avec toute l’autonomie et la responsabilité dont il est capable. L’institut propose un plateau médical et technique de grande qualité afin d’optimiser les conditions nécessaires à la mise en oeuvre des compétences desrééducateurs.

 

Présentation des quelques équipements dont dispose l’institut

L’institut d’éducation motrice Rossetti est le premier établissement français à être doté du LOKOMATPRO V6 Pédiatrique, orthèse robotisée de marche sur tapis roulant. En février 2012, cet appareil vientcompléter le plateau de rééducation de l’Institut Rossetti spécialisé dans la prise en charge d’enfantssouffrant de Paralysie Cérébrale ou d’autres troubles neurologiques tels que les lésions médullaires, lestraumatismes crâniens, les accidents vasculaires cérébraux, les tumeurs cérébrales.

En moins de 10 ans, la réalité virtuelle s’est imposée comme un nouvel outil thérapeutique majeur non seulement en médecine et en chirurgie mais également dans le domaine des troubles psychologiques et de la rééducation des personnes en situation de handicap. L’Institut Rossetti a choisi de mettre larééducation virtuelle au coeur de la prise en charge du handicap moteur et est à la pointe del’innovation en Europe en termes de plateau technique dédié.

Ainsi, le V-GAIT, système interactif de rééducation de l’équilibre et de la marche, dans unenvironnement de réalité virtuelle, vient d’être inauguré en juin 2012. Cet équipement s’appuie surune analyse et un entraînement conviviaux et stimulants pour améliorer les modèles de marche pathologiques de patients atteints de troubles neurologiques, orthopédiques, musculo-squelettiques ouliés à la vieillesse tel un risque élevé de chute. Il se compose d’un double tapis de marche instrumenté, d’un système de capture du mouvement et un environnement de réalité virtuelle, reliés à 3 caméras, un écran à 180° et un système d’EMG.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.