Allocation journalière et congé du proche aidant : une simplification

Dans le cadre de sa stratégie nationale "Agir pour les aidants" 2020-2022, le Gouvernement a publié un décret pour faciliter l'accès à l'allocation journalière et au congé du proche aidant.
Allocation journalière et congé du proche aidant : une simplification
Écouter cet article

Le Gouvernement annonce une simplification de l’accès au congé et à l’allocation journalière du proche aidant.

Dans le cadre de sa stratégie nationale “Agir pour les aidants” 2020-2022, le Gouvernement a publié le 22 juillet 2022 un décret officialisant la simplification de l’accès à deux droits fondamentaux pour les proches aidants : l’allocation journalière et le congé du proche aidant.

Un accès facilité au congé et à l’allocation journalière du proche aidant

Concrètement, ce décret ouvre le congé proche aidant à davantage de bénéficiaires, notamment aux aidés en GIR 4 et aux conjoints collaborateurs.

D’autre part, il simplifie les démarches de demande d’AJPA – allocation journalière du proche aidant – pour les salariés bénéficiaires, en supprimant l’obligation de fournir une pièce justificative. De ce fait, les aidants n’auront plus à transmettre leurs justificatifs auprès des CAF et de la MSA. En effet, les justificatifs déjà fournis à l’employeur, dans le cadre de la demande du congé, suffiront désormais. À noter que depuis le 1er janvier 2022, l’allocation journalière proche aidant (AJPA) a été revalorisée au niveau du SMIC. Une aide qui a été versée 15 900 bénéficiaires en 2021.

Des changements effectifs à compter du 1er juillet 2022

Afin que ces dispositions puissent « produire leurs effets le plus rapidement possible », le Gouvernement a décidé que ce texte entrerait en vigueur au 1er juillet 2022 (donc avec un effet rétroactif), soit 6 mois avant la date prévue par la loi. Le décret est donc effectif à compter du 1er juillet 2022.

« La conciliation entre la vie privée et la vie professionnelle est un enjeu majeur, a souligné le Gouvernement. 60% des personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap sont aidées par un ou plusieurs proches. 44% des aidants font part de difficultés à concilier leur rôle avec leur vie professionnelle. Le congé proche aidant et l’AJPA sont des leviers pour les aidants actifs qui souhaitent suspendre ou alléger temporairement leur activité professionnelle pour accompagner leurs proches lorsqu’un contexte médical, une convalescence ou un changement de situation nécessitent une présence rapprochée ».

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.