Alstom a présenté le nouveau Tramway d'Orléans Val de Loire

Écouter cet article

Ces tramways bénéficient des derniers équipements de la gamme Citadis indispensables au confort des voyageurs : plancher bas intégral pour permettre l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, climatisation, vidéo-surveillance, informations sonores et visuelles. Le design extérieur et les aménagements intérieurs sont issus d’un travail commun entre Olivier Echaudemaison et de la direction design d’Alstom Transport. Ainsi, le tramway d’Orléans affirme sa forte personnalité avec une livrée extérieure couleur sable de Loire et deux harmonies intérieures élégantes et rafraîchissantes.

Le contrat signé le 18 septembre 2006 pour un montant de 108 millions d’euros couvre la conception et la réalisation de l’ensemble du système de transport comprenant 27 rames Citadis (dont 6 en option), les voies, la signalisation et l’alimentation sans caténaire APS (Alimentation Par le Sol). L’établissement Alstom situé au Creusot participe à ce projet en fournissant 81 bogies de sa gamme de tramway Arpège (dont 18 en option).

Après Bordeaux en 2000, Angers et Reims en juillet 2006, Orléans Val de Loire est la quatrième agglomération à opter pour l’APS, confirmant l’apport de cette technologie unique au monde en termes d’intégration urbaine. Ainsi, pour préserver le patrimoine historique et architectural d’Orléans, plus de deux kilomètres de voies seront équipés et permettront de conserver l’intégrité visuelle de la cathédrale et la perspective de la rue Jeanne d’Arc (de la station Madeleine à la station Vignat). Cette deuxième ligne de tramway desservira l’agglomération d’Orléans d’Ouest en Est, de la commune de La Chapelle-Saint-Mesmin à la ville de Saint-Jean de Braye. Longue d’environ 12 km et comprenant 26 stations, elle sera mise en service en 2012. La livraison des rames s’étendra de début 2010 à fin 2011. (Source Creusot Infos)

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.