Anomalie génique commune

Écouter cet article

Une équipe dirigée par Dominique Campion (INSERM U614, Rouen) a mis en évidence une variation génique identique au sein des trois groupes de patients atteints de retard mental, d’autisme et de schizophrénie ou de troubles schizoaffectifs. En effet, parmi ceux porteurs de cette même « variation du nombre de copies », quelques 30 % des sujets atteints de schizophrénie et 83,3 % de ceux porteurs de troubles autistiques avaient un niveau cognitif compatible avec un retard mental. L’étude en anglais sur le site du magazine Archives of General Psychiatry http://archpsyc.ama-assn.org/

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.