Attaquée par l'UMP, la région IDF rappelle son aide au théâtre d'Emmanuelle Laborit

Écouter cet article

PARIS, (AFP) – La région Ile-de-France, attaquée par le groupe majorité présidentielle (MP) sur sa politique culturelle, a souligné lundi qu’elle subventionnait déjà le théâtre d’Emmanuelle Laborit, pionnier de l’enseignement en langue des signes.

 

Lors de la séance plénière de l’assemblée régionale vendredi, le groupe MP a présenté un voeu, qui n’a pas été adopté, visant à créer un fonds de soutien aux théâtres en difficulté, prenant notamment comme exemple symbolique l’IVT (International Visual Theatre), situé cité Chaptal à Paris (IXe). L’exécutif a fait savoir que la région aidait déjà l’IVT, tant en crédits d’investissement (650.000 euros depuis 2003) qu’en fonctionnement, l’aide ayant été portée en 2009 de 65.000 à 75.000 euros de subvention, selon le communiqué. “Cependant, dès l’ouverture du lieu en 2007, IVT a rencontré d’importantes difficultés financières, n’ayant pas reçu des tutelles à l’origine du projet les subventions nécessaires à son fonctionnement. Depuis, IVT se bat pour que l’Etat prenne ses responsabilités”, souligne la région. Dans une pétition en ligne, Mme Laborit en appelle à l’Etat, dénonçant son “désintérêt” et demandant un “engagement conséquent et pérenne” pour cette structure unique en France.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.