Autisme à l’université : Un programme dédié aux étudiants autistes

Autisme à l'université : Un programme dédié aux étudiants autistes
Écouter cet article

 « Aspie Friendly » est un programme d’accompagnement pour faciliter l’inclusion des futurs et actuels étudiants autistes. Un dispositif d’autant plus important que l’autisme à l’université n’a pas encore la place qu’il devrait avoir.

 « Aspie Friendly ». C’est le nom du programme d’accompagnement visant à faciliter l’inclusion à l’université des futurs et actuels étudiants autistes. « Le constat est sans appel en ce qui concerne l’autisme sans déficience intellectuelle : les étudiants autistes scolarisés dans l’enseignement supérieur seraient entre dix et quinze fois moins nombreux que ce que l’on pourrait attendre », explique Bertrand Monthubert, porteur national du projet Aspie Friendly et professeur à l’Université Toulouse 3 Paul Sabatier. L’université regroupe en effet des aspects difficiles à gérer pour les étudiants autistes : gestion du bruit, des mouvements, des plannings changeants ainsi que des interactions permanentes avec les professeurs et les autres étudiants. C’est pour toutes ces raisons que « Aspie Friendly » a été mis en place. Lancé par le Gouvernement dans le cadre de sa Stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement, ce programme est déployé dans 26 établissements d’enseignement supérieur.

Un dispositif construit autour de cinq grands thèmes

Ce programme d’action visant à inclure l’autisme à l’université et à améliorer le quotidien des étudiants autistes s’articule autour de cinq axes majeurs :

  • Un accompagnement à l’université, avec un aménagement des cursus, des adaptations pédagogiques prenant en compte les particularités autistiques (toujours sur une base individuelle, par exemple : utilisation de matériel spécifique pour l’hyperacousie – intolérance au son, épreuves de substitution, suivi des cours à distance…), et une mise en place de tuteurs.
  • Une formation des professionnels : Celle-ci est destinée autant aux enseignants et personnels administratifs de l’université, ainsi qu’aux professionnels des services du CROUS relatifs à l’hébergement et aux transports. En ce sens, depuis 2018, cent actions de formations et sensibilisations ont été mises en place. Elles ont permis de former ou de sensibiliser 3 700 personnes dont 2 300 personnels.
  • Un accompagnement social à travers des actions conjointes avec les CROUS pour accéder au logement universitaire et à la restauration collective. Cela passe notamment par la plateforme d’échanges « Café Asperger » : une visio-conférence qui réunit les étudiants « aspies » pour discuter de leur expérience à l’université. À noter également la création d’associations d’étudiants autistes (exemple : La Bulle ! à Toulouse).
  • Des innovations pédagogiques : Dans le cadre du Living Learning Lab (Lillab) autisme et troubles du neuro-développement, des modèles de visuels de supports pédagogiques, orientés sur les besoins des personnes autistes, sont expérimentés. Le programme intègre aussi la conception d’un hackathon accessible à des personnes autistes, et le prototypage de solutions numériques pour l’accueil des étudiants autistes à l’université.
  • Le dernier pilier du programme est l’insertion professionnelle. Dans ce cadre, une Charte « Entreprise Aspie-Friendly » a été établie afin de développer l’inclusion des personnes autistes. À ce jour, 12 entreprises l’ont déjà signée : Microsoft, AutiConsult, Hewlett Packard Enterprise, IBM, BCG Gamma, Avencod, THALES, SAP, Sopra Steria. De plus, Aspie-Friendly contribue au projet Erasmus+ IMAGE qui publie aujourd’hui ses outils pour améliorer l’employabilité des diplômés autistes.

Aspie Friendly, le programme pour l’autisme à l’université, s’enrichit

Ce programme en faveur de l’autisme à l’université s’enrichit aujourd’hui de dix nouvelles vidéos de 4 à 8 minutes. Celles-ci abordent chacune une particularité de l’autisme dans le cadre de vie universitaire. Parmi les thèmes abordés dans ces vidéos : la gestion de l’imprévu, les codes sociaux, la sensorialité, l’autostimulation, l’organisation et la planification, la pensée en détail ainsi que les intérêts restreints.
Ces vidéos thématiques permettront aux personnes non autistes de comprendre le fonctionnement des personnes concernées et elles pourront donc agir avec pertinence. Elles sont disponibles sur le site internet d’Aspie Friendly et leur promotion sera effectuée dans chaque université adhérente au programme.

La stratégie nationale pour l’autisme, une priorité présidentielle

La stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement est en effet une priorité présidentielle. Elle comprend cinq engagements et plus de cent mesures. Elle mobilise une Délégation interministérielle, neuf ministères, trois opérateurs nationaux et de nombreux partenaires. Cette stratégie nationale est mise en œuvre avec les personnes autistes, leurs familles ainsi qu’avec les acteurs professionnels et institutionnels. Tous ces protagonistes sont réunis au sein du Conseil National des troubles du spectre de l’autisme et des troubles du neurodéveloppement qui s’est installée en 2018. C’est au total près de 500 millions d’euros qui sont dédiés à l’amélioration de la qualité de vie des personnes autistes et de leur entourage.

Pour découvrir les vidéos du programme “Aspie Friendly”, dédié à l’autisme à l’université : https://aspie-friendly.fr/serie

Le lien vers les outils IMAGE : https://aspie-friendly.fr/des-outils-pour-ameliorer-lemployabilite-des-diplomes-autistes/
Le lien vers le programme : https://aspie-friendly.fr/
Pour plus d’informations sur la stratégie nationale pour l’autisme :  autisme-tnd.gouv.fr

Tom VIGNALS

 

 

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.