Cheops, Cap emploi résultats de l’emploi sur l’année 2021

Cheops reprise de l'emploi sur 2022
Écouter cet article

Pour Cheops, la dynamique de reprise d’emploi des personnes en situation de handicap et dans le maintien dans l’emploi des personnes handicapées se poursuit depuis plusieurs mois.

Cheops, le réseau national des Cap emploi, observe que les indicateurs de retour à l’emploi sont encourageants et démontrent une dynamique qui a été initiée en début d’année 2021. Parmi ces indicateurs lé réseau pointe l’augmentation de + 9,5 % de retours à l’emploi et un taux d’accès à l’emploi de 42,9 % en progression de 8 points qui s’accompagne d’un recul de 6 % des demandeurs d’emploi de longue durée.

Une  approche territoriale Pôle emploi-Cap emploi (Cheops)
La mise en place des Lieux Uniques d’Accompagnement (LUA) dans le cadre du rapprochement Pôle emploi- Cap emploi et le déploiement de l’offre de services intégrée commune aux deux acteurs du Service Public de l’emploi, ont été initiés en 2019 avec les sites pilotes. Cette synergie a permis la mise  en place d’indicateurs de performance communs avec  Pôle emploi.
Dans un souci d’efficacité l’approche territoriale est privilégiée, car elle permet la construction et la mise en œuvre de plans d’actions concertés avec les acteurs locaux.

Dans le cadre du baromètre Cheops – Pole Emploi, les indicateurs consolidés sur 2021 sont au nombre de 6 et portent à la fois sur le retour à l’emploi des personnes en situation de handicap, sur leur satisfaction et sur l’accompagnement des employeurs.

Les résultats Cap emploi-Pôle emploi sur les retours à l’emploi :
197 813 retours à l’emploi des DEBOE* en 2021 soit une progression de 9.5% par rapport à 2020 (la comparaison avec 2020 est assez subjective compte tenu de la situation de l’économie au cars de cette année). 42.9% de taux d’accès à l’emploi des DEBOE* après une fin de formation soit une progression de 8 points par rapport à 2020.
233 637 DEBOE* de longue durée, soit un recul de 6% par rapport à 2020(du à une sérieuse reprise de l’économie qui était tombée au plus bas) .

L’accompagnement des demandeurs d’emploi :
83.7 % des DEBOE* ayant répondu à une enquête de satisfaction estiment facile d’obtenir une réponse suite à une démarche auprès de Pôle emploi et/ou Cap emploi soit une progression de 1.3 points en un an.
83.2 % des DEBOE* sont satisfaits de leur suivi/accompagnement soit une progression de 3.2 Points par rapport à 2020 (avec toujours un bémol sur cette année 2020). L’objectif du rapprochement Pôle emploi-Cap emploi est d’amener une meilleure prise en compte des besoins des personnes en situation de handicap et de leur proposer la modalité d’accompagnement la plus adaptée à leurs besoins et tenant compte de l’évolution de ceux-ci.

L’accompagnement des employeurs :
La part de recrutement des DEBOE* pour les offres d’emploi avec services délivrés aux entreprises est de 4.7% soit un recul de 0.4 point par rapport à 2020.
L’accompagnement des employeurs est au cœur du rapprochement Pôle emploi-Cap emploi et fait partie de l’offre de services complémentaire. Les travaux sont toujours en cours sur cet axe afin d’améliorer encore la réponse apportée aux employeurs.

L’accompagnement dans l’emploi : une reprise forte de l’activité maintien en 2021
En 2021, 46 083 salariés, agents de la fonction publique et travailleurs indépendants ont été accompagnés par les Cap emploi pour une problématique de maintien dans l’emploi, soit une progression de 9% en un an.
21 400 maintiens ont été réalisés sur les 22 892 parcours clos soit un taux de maintien de 93% hors causes exogènes, les entreprises sont encore démunie et peu concernées par la prise en charge du maintien dans l’emploi et l’intervention des Cap emploi s’avère souvent indispensable. Les travaux sur le maintien dans et en emploi se sont conjointement poursuivis avec l’Agefiph et le Fiphfp, en lien avec l’Etat.

Le Conseil en Evolution Professionnelle comme outil de prévention de la désinsertion professionnelle 
105 763 CEP ont été délivrés en 2021, soit un recul de 8% par rapport à 2020. Les CEP sont aussi bien mis en œuvre pour les demandeurs d’emploi que pour les salariés.
La baisse des CEP s’explique par l’évolution sur le système d’information des Cap emploi qui dans le cadre de leur mission d’accompagnement vers l’emploi, saisissent progressivement sur la base de données de Pôle emploi.
Le CEP reste notamment pour les salariés en situation de handicap, un véritable outil de prévention de la désinsertion professionnelle à mobiliser le plus tôt possible dans les parcours.

Cheops lance un projet autour des métiers de la restauration :
En 2021, Cheops a lancé un projet autour des métiers de la restauration, en lien avec les étudiants en Master spécialisé manager de structures sanitaires et sociales de TBS, école de commerce de Toulouse et en partenariat avec Pôle emploi et l’association des Maitres Restaurateurs.
Les objectifs du projet sont de :
– Déterminer le caractère structurel ou conjoncturel de la pénurie de main d’œuvre dans le secteur de la restauration et identifier ses principales causes
– Etudier les situations de réussite et d’échec dans des initiatives nationales ou étrangères d’inclusion de personnes en situation de handicap sur des métiers de la restauration afin d’en déduire un modèle pérenne et duplicable

*DEBOE : Demandeur d’Emploi Bénéficiaire de l’Obligation d’Emploi

A lire aussi :
L’Agefiph et Cheops renforcent leur collaboration et leurs synergies
Emploi et handicap en 2022 et vision de l’Agefiph pour 2024
Accessibilité numérique du web, la grande désillusion des associations

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.