Chine: décès d'un enfant à deux têtes

Écouter cet article

PEKIN, (AFP) – Un enfant de sexe féminin ayant deux têtes est décédé lundi en Chine après avoir vécu une durée particulièrement longue vu ses handicaps, a rapporté jeudi la presse officielle chinoise.

 

Le bébé était né le 5 mai par césarienne dans la province chinoise du Sichuan (sud-ouest), de parents agriculteurs. Il a survécu 5 mois, un record pour ce cas de figure extrêmement rare, a assuré le quotidien Global Times.

Le nourrisson était doté de deux bras, de deux jambes et de deux têtes bien distinctes. Mais il était en fait formé de “jumelles fusionnées” que les médecins avaient exclu de séparer, comme cela peut se faire parfois avec les enfants siamois.

“Elles partageaient leurs cœur et poumons, qui ne pouvaient faire face”, a expliqué un médecin cité par le journal.

La naissance d’enfants siamois est un phénomène rare qui s’explique par une anomalie du développement embryonnaire ou une complication des grossesses gémellaires.

Les enfants siamois sont rares dans les pays développés où ils sont détectés grâce aux échographies systématiques de la femme enceinte et où une interruption de grossesse est généralement proposée.

Le plus souvent, les deux bébés sont complets et réunis par une zone précise, le thorax dans la majorité des cas.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.