Combattre la pauvreté en Europe : de la théorie à la pratique

Écouter cet article

 

Lors de la Cérémonie d’ouverture des journées européennes du développement le 6 décembre dernier, le Docteur Lesley-Anne Knight, Ambassadrice de l’Année européenne de Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion Sociale, a réuni tous les acteurs clés concernés par la problématique de la précarité.

 

La mise en exergue des enjeux liés à la lutte contre la pauvreté et les actions qui en découlent pour y remédier, sont les plus grands succès de cette année européenne 2010, selon son Ambassadrice, le Docteur Lesley-Anne Knight. Durant la Cérémonie d’ouverture de ces journées européennes du développement qui se tenait le 6 décembre à Bruxelles, le Dr. Knight a souligné la nécessité de remodeler l’économie et de renforcer les partenariats ainsi que la coopération à tous les niveaux : du terrain à l’échelle européenne, dans le but de trouver des solutions pour lutter contre la pauvreté. Pour la première fois, l’UE a un objectif tangible dans la lutte contre la pauvreté : sortir au moins 20 millions d’européens du risque de pauvreté et d’exclusion sociale d’ici 2020.

 

 Le Docteur Knight évoquait : « En 2010, l’Europe a démontré sa capacité et son envie d’éradiquer la pauvreté. Nous devons maintenant exploiter cette dynamique pour assurer un rôle prépondérant pour neutraliser la pauvreté mondiale et ainsi créer un monde plus juste. »

 

Les questions liées à la pauvreté et l’exclusion sociale sont plus que jamais d’actualité. Plus de 80 millions de citoyens européens vivent avec un risque accru de basculer dans la pauvreté. Beaucoup d’entre eux font face à de sérieux obstacles pour accéder à un emploi, à l’éducation, à un logement, aux services sociaux et financiers. Cette situation a été aggravée par la récession économique, laquelle a entraîné une diminution des investissements et une hausse du chômage dans de nombreux pays.

 

L’Année européenne 2010 a démontré que la solidarité était une valeur fondamentale dans la réduction de la pauvreté en Europe et au delà. Dr. Lesley-Anne Knight, première femme Secrétaire Générale de la Confédération Internationale Caritas, a été nommée l’une des quatre Ambassadeurs européens. Ces Ambassadeurs européens se sont portés volontaires pour agir en qualité de porte-parole à travers différentes initiatives conduites dans le cadre de l’Année européenne 2010. Les 3 autres ambassadeurs sont : Le Docteur Vaira Vike-Freiberga, Mr. Michal Piróg and Mme. Tasha de Vasconcelos.

 

 

 

La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, une nécessité

Chaque année, l’Union européenne choisit un thème d’intérêt général destiné à sensibiliser le public et les gouvernements nationaux sur des questions connexes. L’Année européenne 2010 a été placée sous le thème de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale pour marquer le 10ème anniversaire du Conseil de Lisbonne, où les chefs d’État et de gouvernement ont été invités à adopter des mesures visant à exercer un élan décisif sur le taux de pauvreté.

 

Les systèmes de protection sociale de l’Union européenne comptent parmi les plus développés au monde et pourtant, trop d’Européens vivent encore aujourd’hui dans la pauvreté. Le phénomène revêt des formes complexes mais les chiffres parlent d’eux-mêmes:

  • Plus de 84 millions de personnes vivent en deçà du seuil de pauvreté (seuil fixé à 60% du revenu médian de leur pays), soit 17% de la population européenne.
  • Un Européen sur dix vit au sein d’un ménage où personne ne travaille.
  • Pour 8% des Européens, l’emploi ne suffit pas à éviter la pauvreté.
  • Quelque 19 millions d’enfants sont menacés de pauvreté et sont touchés de manière disproportionnée.

Objectifs de l’Année européenne

  • Reconnaître le droit fondamental des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale à vivre dans la dignité et à jouer un rôle actif dans la société;
  • Accroître l’adhésion du public aux politiques d’inclusion sociale, en favorisant l’engagement de tous les acteurs publics et privés;
  • Promouvoir une plus grande cohésion dans la société et susciter la prise de conscience des avantages que comporte, pour tous, une société sans pauvreté;
  • Renouveler l’engagement de l’UE et de ses États membres à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale et associer toutes les parties prenantes à la poursuite de cet objectif.

 

Actions

Plusieurs centaines d’activités sont organisées au cours de l’année 2010, y compris des campagnes de sensibilisation, des initiatives innovantes, des actions de solidarité créatives, des débats, des conférences et des concours qui mettent en relief des réalisations et des expériences réussies dans le domaine de la pauvreté et de l’exclusion sociale. De plus, des partenariats ont été conclus avec des organisateurs d’événements majeurs en Europe, tels que le festival international d’Édimbourg, le salon du livre de Francfort et le festival de journalisme international de Pérouse, pour ne citer qu’eux.

 

Ces événements européens impliquent un large éventail d’intervenants dont des organisations de la société civile et des organisations défendant les intérêts des personnes en situation de pauvreté, ainsi que les partenaires sociaux et les autorités locales et régionales.

 

À l’échelon national, des programmes ont été élaborés pour adapter les orientations politiques définies au niveau européen aux enjeux et aux spécificités de chaque pays, en vue d’une mise en œuvre au niveau local. Ces programmes nationaux sont publiés sur le site web de l’AE2010.

 

Pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur www.2010againstpoverty.eu

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.