Défi en mer cardiomyopathie : Mission accomplie pour Clémence Gualy

Défi en mer cardiomyopathie : Mission accomplie pour Clémence Gualy
Écouter cet article

Elle s’était lancé un défi en mer, à la nage, pour sensibiliser au thème de la cardiomyopathie : Clémence Gualy a atteint son objectif le 18 juin dernier.

Défi réussi pour la jeune montpelliéraine de 27 ans, Clémence Gualy, qui a souhaité montrer à la maladie, là où celle-ci semble être la plus redoutable « en pleine mer », qu’elle n’avait pas peur d’elle et qu’elle n’aura pas le dernier mot. Un message fort d’espoir, d’appel à la résistance, pour toutes celles et ceux qui souffrent comme elle de cardiomyopathie, en sachant que cette maladie génétique grave du muscle cardiaque est toujours incurable de nos jours et représente l’une des causes majeures de la mort subite chez les jeunes de moins de quarante ans.

5 km à la nage : un défi en mer pour lutter contre la cardiomyopathie et en parler

Samedi 18 juin 2022, en compagnie de ses deux « guides », nageurs de l’extrême, Ludivine Blanc et Jacques Tuset, Clémence a réalisé plusieurs kms à la nage, soit 5 km, ce qui correspond en eau libre à un semi-marathon de course à pied et en relais sur un parcours total de 15 km à la nage, en partant depuis 9h du matin au point zéro de la plage de la Grande-Motte pour relier vers 15h l’Institut St-Pierre de Palavas-les-Flots, là où elle a été suivie depuis sa plus tendre enfance.

Un exploit largement admiré, reconnu et applaudi par tous, en sachant que Clémence Gualy souffre d’une forme sévère de la cardiomyopathie. Elle a été opérée à l’âge de 15 ans d’une myectomie cardiaque qui a nécessité 12h d’intervention pour cause d’une cardiomyopathie hypertrophique devenue obstructive, « cela consiste à retirer une partie du muscle cardiaque responsable de l’obstruction ». Elle est équipée également d’un défibrillateur implantable avec la fonction pacemaker intégrée et a évoluée récemment vers une Insuffisance Cardiaque progressive.

Créer une bourse de recherche pour améliorer les traitements et le bien-être des patients

Grâce à ce beau et grand défi à la nage que Clémence Gualy a relevé haut la main avec l’aide de l’Association de Cardiologie Languedoc-Roussillon, plus de 6000 euros ont été récoltés à ce jour. Cette somme sera abondée par la Fédération Française de Cardiologie, pour permettre la création d’une bourse de recherche sur les Cardiomyopathies et Insuffisance Cardiaque, et avec pour objectif de trouver un traitement adéquat et d’améliorer ainsi le bien-être de ces patients.

Suite à la réussite de ce défi en mer dédié à la lutte contre la cardiomyopathie, Clémence souhaite remercier du fond du cœur toutes celles et ceux qui l’ont soutenue, accompagnée et particulièrement : Jacques Tuset, Ludivine Blanc, Anaïs-Mai Desjardins, l’Association de Cardiologie Languedoc-Roussillon avec ses nombreux bénévoles, Hérault Sport, les clubs Cœur et Santé , Harmonie Mutuelle, la Fédération Française de Cardiologie, les villes de Palavas les Flots et de la Grande Motte, l’association Aqualove Sauvetage, l’association Aspic, Petit cœur de beurre, la fondation St Pierre, les bateaux de secours dont la SNSM, Marine et Tradition, le bateau Atalante et les pirates, les donateurs, le docteur Victor Pommier.

À noter que pendant que ce parcours en mer, s’est tenu à l’Institut St-Pierre une très intéressante conférence animée par son éminent cardiologue, le Pr Jean-Luc Pasquié et le Pr Pascal Amedro, sous l’égide du Pr Patrick Messner.

Pour soutenir Clémence Gualy et l’association : https://donner.fedecardio.org/b/mon-don?cid=252&_cv=1 ou faire un don par chèque à l’ordre de la FFC accompagné d’un petit mot « Pour soutenir Clémence Gualy et les personnes atteintes de Cardiomyopathie/ Insuffisance Cardiaque », et l’envoyer à l’adresse suivante : ACLR, 39 rue François d’Orbay, 34080 Montpellier.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.