Démystifier l’épilepsie : un clip pour changer les mentalités

Afin de démystifier l'épilepsie, l'association Epilepsie-France propose un clip musical autour de la situation des malades.
Démystifier l'épilepsie : un clip pour changer les mentalités
Écouter cet article

L’association Epilepsie-France présente une chanson dans le but de démystifier et de briser le tabou autour de l’épilepsie. Ce clip est l’aboutissement de plusieurs mois de travail.

Epilepsie-France, présente une chanson et un clip sur le thème de l’épilepsie dans le but de démystifier cette maladie. Le clip s’appelle « La vie d’abord ! ». Il est l’aboutissement de plusieurs mois de travail menés par l’association. Le projet est porté par les acteurs Sébastien Blanc et Frédéric Bouraly, parrain de l’association et huit enfants atteints de la maladie. « L’épilepsie reste encore méconnue du public et nous luttons sans relâche pour la faire sortir de l’ombre et la démystifier, s’encourage Hélène Gaudin, vice-présidente d’Épilepsie-France. Persuadés qu’un clip et une chanson peuvent constituer un extraordinaire support de sensibilisation, notre imagination et notre enthousiasme nous ont embarqués dans une aventure dont nous voulons faire partager l’heureuse issue au plus grand nombre. »

Un message d’espoir et un objectif : démystifier l’épilepsie

Le clip met en scène un homme, joué par Sébastien Blanc, obligé de se justifier d’être épileptique durant une interview à la télévision. Le présentateur, plein de clichés, lui demande s’il n’est pas « fou ». Une démystification de l’épilepsie s’impose et notre personnage principal répond à son interlocuteur en chanson.

Il lui renvoie son ignorance en pleine figure. Les paroles racontent comment les personnes épileptiques peuvent se sentir mises à l’écart par les autres qui ne les comprennent pas et ne cherchent pas à le faire.  Le clip est loufoque et très coloré. Il porte un message d’espoir : l’épilepsie est une maladie, mais on peut la regarder en face et l’expliquer aux autres.

Un projet dédié à Mathys, décédé en 2021 de la maladie de Lafora

Le projet est dédié à Mathys, un jeune garçon de 18 ans, décédé au début de l’année 2021 d’une forme génétique rare : la maladie de Lafora. Le morceau a été terminé le jour de sa mort. Epilepsie-France a alors souhaité affirmer « plus fort que jamais » sa devise : « La vie d’abord ! » qui est devenu le titre de la chanson. Pour rappel, l’épilepsie est la 2e maladie neurologique chronique la plus fréquente dans le monde et touche 50 millions de personnes. En France, chaque jour, 110 personnes ont une première crise d’épilepsie. Démystifier cette maladie était devenu crucial pour les membres de l’association : « Que ce clip soit diffusé sur les radios, les télés, qu’il fasse le tour de la terre et change les mentalités et le regard porté sur les malades… Parce qu’en dépit de la maladie, la force de vie et l’espoir sont les meilleurs alliés », termine Hélène Gaudin.

Le clip “La vie d’abord”

Loris Castaing

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.