Enfant-roi, enfant sans loi

Écouter cet article

Parents qui démissionnent et confient l’éducation de leurs enfants au corps enseignant, profs désarmés, jeunes sans repères… On ne cesse de répéter que “rien ne va plus” avec nos bambins, nos ados, que c’était mieux avant. L’enfant ne sait plus où est sa place, les adultes non plus. L’auteur tire la sonnette d’alarme. Finalement, ce qui pose véritablement problème et alimente un débat récurrent, c’est la place de l’autorité dans l’éducation. Et quelle autorité ? Entre laxisme et excès d’autorité, on voit se poser des questions comme Faut-il interdire la fessée ?, et fleurir des émissions de télé réalité faisant intervenir une Super Nounou pour secourir des parents totalement dépassés. C’est ici que ce livre se propose d’intervenir : Et si nous apprenions simplement à dire non ?

 

L’auteur dresse le constat d’une enfance victime de ne pas être suffisamment accompagnée, parce qu’en face les adultes ne parviennent pas à se positionner. Elle démontre que nos enfants sont en danger, et propose des solutions simples et immédiates pour inverser cette tendance et rétablir un équilibre dans les relations entre enfants et adultes.

L’auteur nous propose une réflexion pleine de bon sens, d’amour et d’humour. Cet ouvrage fait écho aux craintes de nombreux parents et sa lecture les aidera à mieux assumer leur rôle de tuteur, sans céder aux discours culpabilisants qui habituellement les condamnent au moindre signe d’autorité.

Après la question de l’enfant roi, se posent celles de la violence en milieu scolaire et du désengagement du personnel éducatif. Ce livre, écrit par une enseignante, contribue à apporter un éclairage nouveau sur ces importants problèmes de société.

Martine Robustelli Neu est professeur d’anglais. Elle intervient dans la formation de nouveaux enseignants et participe à plusieurs jurys de la profession.

 

Enfant-roi, enfant sans loi de Martine Robestelli Neu, chez Respublica éditeur Prix: 18,90 €

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.