Estime de soi et handicap : Des séances pour fortifier son rapport au corps

Estime de soi et handicap : Des séances pour fortifier son rapport au corps
Écouter cet article

L’association « Cap’devant ! » met en place des séances de soins, bien-être et beauté, pour améliorer l’estime de soi des personnes en situation de handicap.

Dans le cadre d’un protocole de recherche, l’association « Cap’devant ! » développe, depuis le mois de décembre 2021, un projet pour accompagner des personnes en situation de handicap. Une démarche ambitieuse qui a pour objectif d’améliorer l’estime de soi des personnes en situation de handicap moteur, plus particulièrement.

Mise en œuvre par l’association « Cap’Devant ! », cette initiative est menée au sein de ses 18 établissements, répartis en Île-de-France. Une action rendue possible grâce au soutien de la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le Handicap (FIRAH), la Fondation L’Oréal ainsi que la Fondation APICIL. Hélène Couteau, responsable communication de l’association « Cap’devant ! », a répondu à quelques questions concernant ce projet de grande envergure.

Quel est le but de votre démarche ? Comment a-t-elle été lancée ?

Notre association a répondu à un appel à projets de la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le Handicap (FIRAH), fin 2019. Notre démarche a pour objectif d’améliorer l’estime de soi des personnes en situation de handicap moteur. Une amélioration qui se fait au travers de tout un parcours de séances de socio-esthétique et de socio-coiffure.

Nous avons pu remporter cet appel à projets grâce à notre idée majeure, celle de mesurer l’impact de nos séances sur les personnes bénéficiaires. Notre ambition principale, c’est de montrer, notamment par le biais de cette étude, que les soins de bien-être sont vraiment utiles, voire nécessaires, aux personnes que nous accompagnons. Nous constatons que cela les aide à se sentir mieux dans leurs corps, qui sont, depuis la petite enfance, avant tout des objets, avant tout des objets de soins médicaux, de manipulations qui sortent de la norme.

À qui s’adressent les séances ? Comment se déroulent-elles ?

Toutes les personnes inscrites au sein de nos établissements peuvent bénéficier de ces séances de soins et de bien-être. Avant toute chose, chacune doit s’inscrire et participer à un entretien composé de tests psychologiques, pour mesurer son estime de soi. Ensuite, les participants retenus vont pouvoir bénéficier de quatre séances d’esthétique et quatre séances de coiffure, dont au moins deux de façon individuelle. À la fin des séances, chaque bénéficiaire devra repasser un entretien pour réévaluer son estime de soi. Les résultats seront ensuite étudiés par l’Université de Paris-Descartes (École Doctorale « Cognition Comportements, Conduites Humaines »).

Des personnes en situation de handicap sur le point de bénéficier d'un soin proposé par l'association "Cap'devant!"

Des personnes en situation de handicap sur le point de bénéficier d’un soin
proposé par l’association “Cap’devant!”.

En quoi consistent les soins proposés ?

Les soins sont prodigués par des professionnels qui ont reçu une formation particulière. L’objectif pour eux, ce n’est pas juste de proposer un soin. C’est plutôt d’apprendre aux bénéficiaires à prendre soin d’eux, à faire eux-mêmes, pour qu’ils puissent connaître leur peau ou leurs cheveux, et adapter leurs propres soins. Une multitude d’actions pour permettre aux personnes en situation de handicap d’améliorer leur estime d’elles-mêmes. Concernant les soins individuels, l’idée, c’est de se consacrer à la personne en faisant des soins propres à chacun.

Quel est l’avenir de ce projet dédié à l’estime de soi avec un handicap ?

L’ambition, c’est d’aller plus loin. Pour l’instant, le projet va s’étendre sur plusieurs mois, jusqu’à septembre 2022 au minimum. Nous voulons vraiment faire perdurer cette démarche en organisant des collectes de fonds ou en participant à d’autres appels à projets. La prochaine étape, c’est la phase de rédaction du rapport de recherche par l’université. De notre côté, et sur la base des résultats de cette recherche, nous allons créer des supports pédagogiques à destination des personnes en situation de handicap, des familles ainsi que des professionnels, pour les initier aux bonnes pratiques à adopter.

Un bénéficiaire en pleine séance de socio-coiffure individuel pour améliorer son rapport à l’estime de soi.

Un bénéficiaire en pleine séance de socio-coiffure individuelle pour améliorer son rapport à l’estime de soi.

Témoignage : Patrice Roger, bénéficiaire des séances de soins

Nous avons recueilli le témoignage de Patrice Roger, bénéficiaire des séances de soins et de bien-être proposées par l’association « Cap’devant ! ».

« J’ai décidé de participer au projet parce que ce type d’actions, c’est quelque chose qui m’intéressait. Pour ma part, j’ai commencé par remplir le questionnaire et les questions m’ont plu. De là, j’ai compris que grâce aux soins, je pouvais améliorer l’estime que j’ai de moi-même. Je n’étais pas bien dans ma peau et ça m’a permis de changer le regard que je portais sur moi. J’ai ainsi pu prendre confiance en moi, me sentir plus beau. Je me suis senti complètement détendu ».

Pour en savoir plus sur l’association « Cap’devant ! » : http://www.capdevant.fr/

Propos recueillis par Noémie Rochefeuille

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.