Faits-divers: le handicap ne fait pas l'honnêteté

Écouter cet article

Le week-end dernier, la commune d’Anglet (Landes) a été l’objet d’une razzia en règle menée par une bande de jeunes âgés de 16 à 20 ans, tous originaires de trois départements de la région parisienne, et tous sourds-muets. Ces huit jeunes gens étaient venus passer le week-end sur la Côte Basque pour profiter des joies de la plage, mais pas seulement…

En effet, dès leur arrivée, ils commencent par dérober le téléphone portable du chauffeur de taxi qui les emmeneà leur hôtel. Le lendemain,le jeu continue avec des vols dans deux magasins de la Chambre d’amour spécialisés dans le surfwear, d’où ils repartenet avec shorts de bain, planches de body-board, serviettes, lunettes de soleil…

On lit dans lers colonnes de Sud-Ouest que “Dans l’un de ces magasins, les jeunes gens ont pu agir sans que personne ne s’aperçoive de leur manège. Mais dans le second un vendeur les a surpris en flagrant délit et a voulu les empêcher de continuer, immobilisant l’un d’eux d’une main ferme. Cela lui a valu de recevoir un coup de poing dans la figure et d’avoir un pouce cassé, entraînant une interruption temporaire de travail de 15 jours.”

De retour à leur hôtel, l’un des jeunes malfaiteurs s’aperçoit qu’il a oublié son sac dans le dernier magasin “visité”. Il décide d’y retourner avec ses compagnons pour récupérer son bien, mais, la police  prévenue entretemps, les attend et met le grappin sur la petite bande. Du moins sur cinq de ses membres sur huit, les trois autres s’étant déjà évaporés dans la nature. Face à ces prisonniers d’un type rarement rencontrés, les policiers de Bayonne doivent chercher un interprète et faire appel à des enseignants d’une école connaissant la langue de signes. Mais ce ne fut pas, semble-t-il, un interrogatoire des plus faciles ! Placés en garde à vue, les cinq sourds-muets ont été relâchés et feront l’objet, en juillet, d’une convocation judiciaire.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.