« Handi Cap Océan» en Aquitaine, la plage du Petit Nice en partage

Écouter cet article

Vendredi 9 juillet 2010, inauguration de « Handi Cap Océan », un sentier d’accès à la plage, sur le site du Petit Nice (commune de La Teste de Buch – Gironde). Sa caractéristique ? Le premier sentier accessible aux personnes en situation de handicap en Aquitaine. Un site « pilote » qui attend son label « Handicap Tourisme ». Une première à double titre : premier accès de la côte Aquitaine équipé pour faciliter l’accès à la plage des personnes en situation de handicap et site pilote pour une série d’aménagements semblables sur d’autres sites littoraux girondins. Les démarches d’obtention du label « tourisme handicap » sont en cours. Très fréquenté en été, le « Petit Nice » est situé en forêt domaniale de La Teste, à 70 km de Bordeaux et 20 km d’Arcachon. Il accueille pendant la période estivale 5 à 10 000 personnes par jour. Il fait partie des programmes « plan-plage » lancés au début des années 1980 pour améliorer les accès, la sécurité du public et la préservation des milieux sur le littoral.

 

Si ces programmes ont répondu en grande partie à ces préoccupations, le Conseil Général de la Gironde a décidé de compléter son action et confié à l’ONF – en janvier 2005 – une étude d’accessibilité des plages girondines aux personnes handicapées.

 

Le Petit Nice, sur la commune de La Teste de Buch, un test grandeur nature

L’ONF a ainsi réalisé en 2005/2006 une campagne d’expertise sur l’ensemble des sites plans-plage du littoral girondin, et rencontré les responsables des principaux organismes ou associations représentant les différents handicaps pour recenser les besoins et proposer des aménagements dédiés sur les sites aménageables.

 

Dès 2007-2008, l’ONF propose le site du Petit Nice de La Teste de Buch comme site pilote : sa forte fréquentation en été, la beauté de son paysage et les aménagements déjà existants peuvent en faire un futur exemple d’aménagement. Il s’y ajoute une situation particulière en lisière de forêt domaniale et la particularité de la facilité d’accès à la plage, car la traversée de dune est très brève.

 

Un accès pour tous, un environnement respecté, des partenaires engagés

 

Des aménagements adaptés à tous les handicaps

L’objectif clairement affirmé est celui d’aménagements qui prennent en compte tous les handicaps : handicap moteur (accessibilité aux fauteuils roulants en particulier), handicap visuel et handicap auditif (borne sonore, guideligne et vigiligne, panneaux d’information spécifiques).

 

Il s’agit donc de modifier et compléter l’aménagement du site :

> identifier les places de stationnement réservées handicap ;

> aménager le cheminement sur caillebotis, entre le stationnement et la plage ;

> prévoir une aire de pique nique, et un sentier de promenade pédagogique et de découverte ;

> reconstruire le poste MNS vétuste et l’agrandir pour recevoir un local d’accueil des handicapés (vestiaire, toilettes et stockage de matériel permettant la baignade) ;

> réaménager les abords du poste pour créer une zone d’accueil belvédère à l’avant et l’accès à la plage avec une rampe de descente en caillebotis sur pilotis à pente douce.

 

Des aménagements à impact limité pour l’environnement

 

Le site du Petit Nice fait partie d’un espace boisé classé, et protégé au titre de la loi littoral. Il est soumis au plan de prévention des risques. En revanche, il n’est pas classé zone sensible et n’abrite aucune espèce végétale et animale remarquable. L’ONF a cependant conduit les études préalables avec le souci de limiter à son minimum l’impact environnemental des aménagements. C’est sur cette base qu’ont été retenus les choix en matière d’équipements mobiliers légers et le recours à des matériaux naturels – non traités – pour les agrès, la signalétique et les panneaux d’information, les enrobés végétaux, le caillebotis amovible.

 

Les places de stationnements réservées aux personnes handicapées n’ont pas fait l’objet d’une extension de parking, mais d’un simple marquage au sol et des mobiliers spécialement étudiés ont été implantés pour sensibiliser à la protection et la découverte d’un espace naturel sensible

 

Des volontés conjuguées et des partenaires engagés au service du handicap

 

Le projet « Handi Cap Océan » rencontre ainsi la volonté des parties prenantes d’inscrire leur action dans une politique d’accueil des publics prenant en compte tous les handicaps. Il a reçu le soutien financier, de l’État, de la Région, du Département, de la Commune de La Teste de Buch. Konica Minolta, acteur leader sur le marché de l’impression, a aussi apporté sa contribution à cette opération de mécénat à caractère social autant qu’environnemental.

 

Depuis 2008, Konica Minolta est le partenaire durable de l’Office national des forêts, et s’engage à favoriser l’accessibilité des plages et des forêts aux personnes handicapées. L’objectif de « Handi Cap Océan » est en effet clairement social lorsqu’il améliore l’accueil le confort et la sécurité des publics et devient environnemental lorsqu’il ouvre sur le champ de la sensibilisation à la protection et la découverte de milieux naturels sensibles, fragiles, comme les milieux dunaires.

 

Test grandeur nature au développement de projets similaires sur d’autres sites girondins puis aquitains, l’aménagement du site du Petit Nice, en phase d’obtention du label « Tourisme Handicap », a été voulu et pensé pour servir de « porte-drapeau » au projet « Handi Cap Océan ».

Réunion de lancement de l’enquête

 

L’ONF en quelques mots

 

Créé en 1964, dirigé par Pierre-Olivier Drège, l’Office national des forêts est un établissement public à caractère industriel et commercial. Il gère plus de 10 millions d’hectares de forêts publiques et espaces boisés relevant du régime forestier en métropole et dans les pays d’Outre-Mer. Il intervient à ce titre dans la gestion durable des forêts domaniales, propriétés de l’État, et celle des forêts des collectivités en étroite relation avec les collectivités locales propriétaires. L’ONF mobilise du bois pour la filière et effectue des prestations de service (expertise, études, travaux) dans le domaine de la gestion d’espaces naturels, pour les collectivités et des clients privés.

 

Ces missions sont menées dans le cadre d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens avec l’État, dans lequel l’Établissement s’engage en particulier sur :

> une gestion durable, innovante et exemplaire des forêts publiques ;

> une contribution à l’approvisionnement régulier de la filière-bois et au développement des usages énergétiques du bois ;

> un développement de ses activités concurrentielles avec le double objectif d’utilité et de financement de ses actions d’intérêt général, notamment dans l’environnement et la prévention des risques naturels.

L’exercice de ces missions contribue au maintien d’activités et d’emplois en zones rurales.

 

La forêt : chiffres clés

> 28 % du territoire sont couverts de forêts ;

> 3,5 millions de propriétaires privés se partagent 12 Mha, soit 75 % de la forêt ;

> plus de 11 500 collectivités sont propriétaires de 2,9 Mha soit 15 % de la forêt ;

> l’État possède 1,8 Mha de forêts domaniales soit 10 % de la forêt française ;

> la forêt abrite 40 % des zones Natura 2000 ;

> la forêt accueille plus de 200 millions de visiteurs chaque année ;

> chaque année la forêt française produit 100 Mm3 de biomasse bois

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.