Inégalités : les riches toujours plus riches et les plus pauvres plus nombreux

Écouter cet article

En 2007, 8 millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté en France, soit 13,4 % de la population, montre une enquête de l’Insee publiée en avril sur les revenus et le patrimoine des ménages.

 

Dans la période couverte par l’enquête (2003-2006), 22 % de la population avait connu au moins une année de pauvreté. Alors que le revenu moyen déclaré par unité de consommation a augmenté de 9 % entre 2004 et 2007 pour 90 % de la population française, la hausse a été de 20 % pour les 1 % de très aisés. Les 10 % les plus riches gagnent en moyenne trois fois plus que les 10 % les plus pauvres. Le nombre de personnes soumises à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a augmenté de 28 % et le nombre de ceux gagnant plus de 500 000 euros par an pour une personne seule a explosé de 70 %.

Savoir utiliser les niches fiscales
Au sommet, les 1 % les plus riches ont un revenu de plus de 177 400 euros pour un couple avec deux enfants.. Ces évolutions sont la traduction du fait que les revenus d’activité n’ont progressé que de 11 % entre 2004 et 2007 alors que les revenus du patrimoine ont augmenté de 46 % et les revenus exceptionnels – essentiellement des actions – de 55 %. Or les 10 % les plus riches reçoivent plus de 60 % des revenus du patrimoine et plus de 80 % des revenus exceptionnels. Ces revenus leur profitent d’autant plus que les « très aisés » ne sont imposés, en moyenne, qu’à 25 % car ils bénéficient et savent utiliser les « niches fiscales ». Sans ces commodités, ils seraient imposés, compte tenu du barème progressif de l’impôt, à 36 %. Les 1 % les plus riches font encore mieux : ils ne sont, eux, imposés qu’à 20 %. L’Insee indique enfin qu’entre 2004 et 2007, « la part de revenu détenue par les très hauts revenus a augmenté de 9,1 %, celle des 9 premiers déciles (c’est à dire les 90 % les moins aisés, NDLR) a diminué de 0,9 % ».

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.