La part de PIB consacrée à la protection sociale recule en Europe

Écouter cet article

Selon une étude Eurostat, les vingt-sept pays de l’Union européenne ont consacré en moyenne 26,7 % de leur PIB (en 2006) à la Sécurité sociale. Ce taux était de 27,1% en 2005 et en 2004 et de 27,2% en 2003.Les chiffres de l’Office européen de la statistique montrent que la France (31,1 %) figure en tête du classement, devant la Suède (30,7%) et la Belgique (30,1%). Dans certains pays au contraire, la part du PIB consacrée à la protection sociale est très faible : 14 % en Roumanie, 13,2 % en Lituanie et 12,2 % en Lettonie.

Par habitant, c’est le Luxembourg qui dépense le plus (13 458 euros) soit plus du double de la moyenne de l’UE (6349 euros). La France n’est que 7e avec 8 200 euros par personne. Eurostat indique que « Ces écarts reflètent des différences de niveaux de vie, mais illustrent aussi la diversité des systèmes nationaux de protection sociale ainsi que des structures démographiques, économiques, sociales et institutionnelles propres à chaque pays ». Par chapitre, les retraites et la « survie » représentent 46 % des dépenses, la santé 29 %, les allocations familiales et l’aide aux handicapés 8 % chacune. Viennent ensuite les allocations chômage (6 %) et les aides au logement (4 %).

En savoir plus :  http://europa.eu

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.