La Ville de Paris distingue deux lauréats du Prix sur les études de genre

Écouter cet article

Le prix de la Ville de Paris pour les études de genre encourage les étudiants et jeunes chercheurs à s’intéresser dans leur cursus aux sujets relevant de ce champ d’investigation, en particulier aux inégalités entre femmes et hommes, afin que leurs travaux enrichissent les politiques d’égalité et contribuent à la sensibilisation du plus grand nombre. Le jury présidé par Anne-Emmanuelle Berger, professeur de langue et littérature française à l’université Paris 8, composé de trois représentants du Conseil de Paris et de huit universitaires a examiné les 13 candidatures retenues, en évaluant notamment le caractère central de la problématique de genre dans la recherche.

 

Deux lauréats ex-aequo ont été distingués qui se partageront la dotation de 5 000 € : Viviane Albenga pour sa thèse « Lecteurs, lectures et trajectoires de genre » soutenue en 2009 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), sous la direction de Rose-Marie Lagrave. Mélanie Jacquemin pour sa thèse « Sociologie du service domestique juvénile : petites nièces et petites bonnes à Abidjan », soutenue en 2007 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), sous la direction de Claudine Vidal.

Le jury a également souhaité que soit mentionné : Sébastien Roux, pour sa thèse « Les économies de la prostitution. Sociologie critique du tourisme sexuel en Thaïlande », soutenue en 2009 à l’Ecole des Hautes

Etudes en Sciences Sociales (EHESS), sous la direction de Didier Fassin.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.