Les différentes manières d'être heureux au bureau

Écouter cet article

S’épanouir dans son travail, c’est possible et même essentiel. Encore faut-il ne pas se laisser envahir par quelques pensées négatives mais, au contraire, voir le bon côté de la médaille. Toute réalisation nécessite une bonne élaboration : aussi, dès le lundi, en vous rendant au bureau, énumérez tous les points positifs de votre profession. En premier lieu, basique mais incontournable, dites-vous que celle-ci vous permet de subvenir à vos besoins. D’autre part, elle vous amène à l’extérieur et vous procure une identité. Troisièmement, elle est la preuve que vous avez les compétences dont votre entreprise a besoin. Réflexions qui peuvent paraître banales mais auxquelles on ne pense pas toujours et qui ont pourtant de quoi repositionner un narcissisme quelque peu défaillant. Vous pouvez maintenant aborder la journée (et la semaine) avec un regard positif… Voici donc 7 pistes de travail pour harmoniser votre espace et optimiser votre temps au bureau :

Un cadre attractif
Rien de mieux que de pénétrer dans un environnement dans lequel on se sent bien. Aussi, l’agencement de votre bureau et sa décoration ont leur importance. Il est bon en la matière de faire confiance à votre intuition à l’aide de quelques principes de Feng Shui. Ainsi vous pouvez, par exemple, établir une liste de ce qui vous met mal à l’aise, puis de ce qui vous convient. Évaluez ensuite les modifications à apporter qui relèvent directement de vous. Et s’il ne vous est pas possible de changer la couleur des murs, vous aurez toujours la liberté d’installer une plante verte ou des fleurs coupées. Vous avez encore la possibilité de placer dans votre bureau des tableaux ou des gravures suscitant joie et énergie.
Évitez toutefois les couchers de soleil ou des images renvoyant à une finitude.

Une bonne centration
Une bonne entente est bien sûr la condition idéale d’un réel plaisir à travailler. Mais ne rêvez pas, ce n’est pas toujours le cas. Pensez alors que vous n’avez pas – et heureusement – la possibilité de changer autrui. Dites-vous qu’un collègue agressif est une personne qui ne va pas bien. Aussi, pas de panique et évitez de rentrer dans certains pièges ou conflits. Sauf si vous pensez que cela nuit à la bonne marche du travail. Cas auquel votre sérieux fera le reste. En tout état de cause, pensez que vous travaillez pour vous et non pour quelqu’un d’autre. Une bonne centration consiste à faire de son mieux, sans en attendre automatiquement une reconnaissance quelconque, seule manière d’être son propre juge et arbitre.

Une utile créativité
Vous passez en moyenne 8 heures de votre journée au bureau. Pas question donc de vous ennuyer ! C’est ici que vos qualités vont pouvoir s’exprimer. Une idée nouvelle, aussi anodine soit-elle, peut changer le train-train quotidien et vous faire avancer. Toute profession comporte une part de créativité qui peut booster une équipe. Pour cela, l’enthousiasme et l’engagement sont essentiels. Osez faire des propositions ! Rien n’est plus déprimant que de regarder en permanence l’horloge.

Vers plus d’autonomie
Repérez les tâches pour lesquelles on vous fait entièrement confiance et dites-vous que vous pouvez faire encore mieux. Non pas pour être bien vu et par esprit de séduction mais plutôt pour prouver à vous-même que vous valez aujourd’hui mieux qu’hier. Acquérir de plus en plus d’autonomie, c’est se libérer peu à peu de ce sentiment de dépendance, source de sclérose pour vous et pour votre entreprise dans la mesure où chacun risque d’élire un bouc émissaire à ses propres ratés. Ce qui occasionne toujours une perte d’énergie.

La pause respiration
C’est le moment de se régénérer. Ne buvez pas trop de café, cela ne ferait qu’augmenter une excitation peu productive à long terme ! Préférez un grand verre d’eau, croquez un fruit et dégustez une sucrerie. Prenez aussi le temps de respirer, de vous détendre. En cas de stress, vous pouvez même inhaler quelques gouttes d’huile essentielle de géranium, relaxante et dynamisante à la fois. Et puis, profitez de ces quelques minutes pour papoter joyeusement de tout autre chose que du boulot…

L’évaluation
Un bref bilan consistera à évaluer les tâches effectuées, tout en vous projetant dans le futur. Consulter votre agenda, par exemple, est un geste simple qui évitera des oublis éventuels et préparera favorablement votre inconscient pour le lendemain. Pensez aussi à prendre quelques minutes pour remettre votre bureau en ordre. La matinée suivante n’en sera que plus agréable.
À chaque jour suffit sa peine !
Les fins de journée sont aussi le moment de veiller à entretenir un relationnel convivial. Un petit mot gentil avant de partir ne coûte rien et vous recevrez en retour la satisfaction d’un travail accompli dans la bonne humeur…

 

Hélène Miller

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.