Les nouveau-nés atteints de jaunisse ont plus de risque d'être autistes

Écouter cet article

WASHINGTON (AFP) – Les nouveau-nés atteints de jaunisse ont un risque nettement plus élevé de devenir autistes, indique une étude publiée lundi dans le journal Pediatrics. Les chercheurs ont découvert chez des enfants nés au Danemark entre 1994 et 2004, que ceux atteints de jaunisse avaient un risque d’autisme accru de 67%. La jaunisse du nouveau-né est généralement provoquée par une production excessive de bilirubine, une substance produite lors de la destruction des globules rouges par l’organisme.

 

60% des enfants nés à terme sont atteints de jaunisse, et le phénomène se résorbe habituellement en quelques semaines, mais une exposition prolongée à des taux élevés de bilirubine est neuro-toxique et peut provoquer des problèmes de développement à long terme, selon l’étude.

kdz/chl/sf

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.