Mieux vivre ensemble localement…une utopie ?

Écouter cet article

Apporter une réponse globale et transversale aux problématiques contemporaines d’amélioration de la vie quotidienne de tous les habitants et en particulier des plus fragiles a conduit la Fondation de France et la Région Rhône-Alpes à s’engager dans une expérimentation territorialisée au travers d’un appel à projets partagé. Elles ont ainsi souhaité favoriser la cohérence des politiques territoriales au service du bien-être des habitants. Le bilan de cette expérimentation aura lieu mardi 12 avril à École normale supérieure de Lyon.

 

Pour ce faire, l’appel à projets

Populations fragiles et développement des territoires, construit et mis  en oeuvre depuis 2005, a adopté la démarche suivante :

prise en compte des difficultés éprouvées par les populations vulnérables dans leur dimension

globale et nécessaire transversalité des réponses apportées ;

synergie des ressources locales, soutenue par la construction de partenariats d’acteurs privés

et publics ;

capitalisation et essaimage des projets les plus exemplaires.

Un cadre permettant de situer la stratégie d’intervention adaptée aux enjeux sociaux énoncés a été défini. À cette fin, les critères permettant de sélectionner et soutenir les projets ont été les suivants :

un territoire pertinent par rapport à la nature du projet ;

un diagnostic partagé auquel les bénéficiaires sont associés ;

un portage par un collectif d’acteurs et une implication directe des bénéficiaires dans la mise

en oeuvre du projet ;

une mixité sociale ;

une approche transversale qui s’appuie sur des thématiques diverses (emploi, habitat,

environnement…).

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.