Nigeria: manifestation de personnes handicapées à Lagos

Écouter cet article

LAGOS, (AFP) – Des dizaines de Nigérians souffrant de différentes formes de handicaps ont manifesté samedi à Lagos pour dénoncer les discriminations et le non-respect des droits de l’homme dont ils se disent victimes, selon les organisateurs.

 

Environ 60 personnes, dont certaines en fauteuil roulant, ont participé à cette marche dans le quartier d’Ikoyi, dans le sud de Lagos, organisée par l’Initiative des droits de l’homme pour les personnes handicapées (Dipri), une organisation non gouvernementale.

“Le niveau de discrimination, d’isolement et de rejet des handicapés au Nigeria est absolument évident et clairement ressenti. A cause de leur isolement, ils ne peuvent s’intégrer dans tous les secteurs de la société”, a souligné la directrice de la Dipri, Adaeze Ikedianya. Le Nigeria, selon elle, n’applique pas la convention de l’ONU sur les droits des handicapés, qui a été ratifiée en septembre 2010, ce qui rend difficile un recours en cas de non respect des droits de la personne.

La Dipri souligne également que les accès aux structures urbaines et aux transports pour les personnes handicapées ne sont pas adaptés au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique avec plus de 150 millions d’habitants. Contrairement à d’autres pays, comme l’Afrique du Sud, le Nigeria ne possède aucune disposition spéciale pour les personnes handicapées.

“Actuellement, il n’y a aucune obligation pour les autorités publiques ou le secteur privé de respecter des obligations d’accessibilité dans les bâtiments, qu’ils soient nouveaux ou rénovés”, a lancé une responsable du mouvement, Joe Okei-Odumakin, devant des participants à un colloque organisé après la manifestation. La convention de l’ONU nous “demande de nous assurer que les personnes handicapées peuvent, d’une manière égale aux autres, devenir progressivement capables de se déplacer à l’intérieur et à l’extérieur de leur habitation, de leur ville”, a déclaré de son côté Okei-Odumakin, président de la Campagne pour la démocratie, une coalition d’organisations de défense des droits de l’homme.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.