Parler de sexualité

Écouter cet article

Du 19 au 31 octobre, un bus passera dans sept villes de France pour informer le public sur les troubles liés à la sexualtié : problèmes de désir, d’érection, de plaisir… A l’initiative de l’opération, l’Association pour le développement de l’information et la recherche sur la sexualité (Adirs) en partenariat avec le laboratoire Lilly et l’Association Inter-Hospitalo Universitaire de Sexologie (Aihus).

 

Selon un sondage réalisé pour l’occasion, pour 87% des personnes, le toucher est le sens le plus important lors d’un rapport sexuel devant la vue (surtout pour les hommes). « On sait que les hommes ont une sexualité plutôt spatiale, c’est-à-dire pour laquelle la vue est quelque chose d’important. Les femmes peuvent apprécier qu’un homme soit beau mais c’est rarement cela qui fait monter la libido », explique le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue à Paris. Ce que demande une femme pour avoir du désir, c’est de l’espace et du temps : de la complicité, le partage de bons moments vont la préparer à se mettre en situation de désir ».

 

Le trouble du désir est l’obstacle le plus souvent rencontré dans les couples. Il concerne 53% des personnes interrogées dans le sondage contre 39% les difficultés à avoir du plaisir, 31% pour les troubles de l’érection, 30% pour l’éjaculation précoce… Reste qu’il est toujours aussi difficile de parler de sa sexualité : 54% des Français se disent prêts à parler de leur problème à un médecin mais dans la réalité, ils sont 37% à ne pas consulter en considérant que le problème n’est pas grave. « Lorsque l’on parle des troubles de l’érection, par exemple, il ressort des études que les hommes disent vouloir parler de leurs problèmes à leur médecin. Or, dans les faits, ils ne viennent pas. et quand ils viennent, ils attendent en général que le médecin aborde le sujet ». (Source Viva)

 

Tous les renseignements sur le site de l’ADIRS http://www.adirs.org/v4/

Le bus sera à Lille le 19 octobre, place Fançois Mitterrand, à Paris les 20 et 21 octobre, parc de la Villette, à Nancy le 22, au Centre commercial Saint Sébastien, à Lyon les 23 et 24, place Antonin Poncey, à Marseille le 27 et 28, à Toulouse les 29 et 30, place d’Arménie, à Nantes, le 31, place du Commerce. Accès gratuit de 10 à 19 h, des sexologues et des psychologues répondront à toutes les questions.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.