Pas de rentrée pour 2000 enfants handicapés

Écouter cet article

Malgré les engagements pris par le gouvernement en matière d’intégration scolaire, la rentrée des enfants porteurs de handicaps continue à poser problème. Au point que la mère d’un enfant de trois ans qui n’avait pu effectuer sa rentrée faute d’une auxiliaire de vie scolaire (AVS) pour l’aider, a porté plainte contre le Ministère de l’éducation nationale. Au total et selon les chiffres fournis par les associations, ce seraient pas moins de deux mille enfants qui n’auraient pu effectuer la rentrée faute de personnel accompagnant. En effet, cet été, environ cinq mille auxiliaires de vie scolaire (AVS) ou emplois de vie scolaire (EVS) sont arrivés à terme.


Ce n’est que sous la pression des parents que certains de ces contrats ont été partiellement renouvelés. Une situation dénoncée par les syndicats de l’éducation nationale et les associations : alors que le nombre d’enfants handicapés scolarisés augmente, il serait nécessaire de créer une véritable filière permettant de former les professionnels qui les aideront à suivre une scolarité normale. Mais les emplois existants sont aujourd’hui notoirement insuffisants et soumis à la plus grande précarité. (source Viva)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.