Premier Foyer de Vie à Paris adapté au handicap psychique

Écouter cet article

La Résidence Marie Laurencin offre à 20 adultes touchéspar la maladie mentale un lieu de vie au coeur de la ville.Un espace différent des lieux de soins.

 

Inaugurée cet été, la Résidence Marie Laurencin accueille 20 adultes, hommes et femmes, touchés par la maladie mentale à Paris depuis décembre 2010. Ce foyer, au coeur du troisième arrondissement, est un immeuble ancienentièrement réhabilité et aménagé pour l’accueil d’adultes à l’autonomie réduite par leurs troubles psychotiques et qui ne peuvent pas travailler. Cette création constitue une étape importante dans la prise en charge de ces personnes lourdement invalidées par la maladie mentale en Île-de-France. Longtemps, les structures d’accueil pour ces personnes ont été tenues éloignées des centres-villes, séparant davantage encore les enfants de leurs parents adultes vieillissants. La Résidence Marie-Laurencin leur offre un lieu où vivre au plus près de leur famille mais aussi de la société. Pour ces hommes et femmes, qui ont résidé des dizaines d’années dans leur famille, dans des lieux d’hébergement non adaptés ou en milieu hospitalier, cet établissement est une étape nouvelle de leur chemin de vie. Le foyer assure un accompagnement à la vie quotidienne pour permettre à chacun l’acquisition d’une autonomie dans différents domaines (courses, démarches administratives…) afin de favoriser son insertion sociale tandis que le suivi médical est assuré à l’extérieur par les deux Centres Médico-Pyschologique en charge des Ier, IIème, IIIème et IVème arrondissements. Fruitde la volonté commune de l’association OEuvre Falret et de l’Hôpital Esquirol, ce projet repose sur une étroite collaboration entre les professionnels de la santé et ceux du champ social et médico-social.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.