Première exposition d'art contemporain pour personnes aveugles et malvoyantes

Écouter cet article

Lorsque l’on assiste à des expositions, il est essentiel de contempler, d’admirer les oeuvres qui s’y trouvent. Et pour cela est-il nécessaire d’avoir des yeux ? Pas forcément. C’est ce que veut démontrer Adélio Sarro. Avec ses créations uniques en leur genre, l’artiste peintre, originaire de São Paulo, souhaite apporter un soutien aux personnes ayant une déficience visuelle. En effet, voulant aller au-delà des propriétés émotionnelles et sociologiques de ses peintures, il s’évertue à rendre son travail accessible en accentuant la perception tactile. Avec la lecture en braille des légendes inscrites sur chacun des tableaux, le brésilien expose une méthode particulière qui permet de conduire les personnes aveugles ou malvoyantes à l’expérience de ses peintures. En touchant les créations faites en textures et en reliefs différents, les visiteurs pourront ainsi les imaginer eux-mêmes. Ils se représenteront alors les oeuvres en distinguant les proportions des couleurs par l’intuition tactile. Ricardo Fernandes, expert international dans le marché de l’art, s’en montre très élogieux. « Cet artiste franchit la barrière des différences pour affirmer une nouvelle dimension artistique, explique-t-il. En réaffirmant la place des personnes handicapées dans notre société, il remet en question l’accès à l’art et les méthodes mises à contribution. » L’exposition s’effectuera du 4 septembre au 2 octobre à la chapelle du Cloître des Billettes de Paris, sous la présidence de Thierry Renaudin, directeur bénévole et commissaire d’exposition des lieux. Ce projet artistique, consistant à présenter une galerie d’art à des personnes aveugles ou malvoyantes, est une démarche intentionnelle de rencontre avec l’autre et d’une volonté d’égalité pour tous.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.