Résultats de la 1ère édition du Concours « Lumières de l’Innovation »

Écouter cet article

La Confédération des Artisans et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a clôturé « les Journées de la Construction 2011 » par la remise des prix du premier Concours « Lumières de l’Innovation ». Les deux entreprises récompensées illustrent le dynamisme de l’innovation dans l’artisanat du bâtiment. Le premier prix de la catégorie « Démarche » revient à Cap’Handi, entreprise artisanale spécialisée dans l’aménagement de logements pour personnes handicapées. Côté « Produits et Services pour les entreprises », l’entreprise Bidaux Marc SA arrive en première place pour l’optimisation de son burineur pneumatique Scrap’Air.

 

Catégorie « Démarches » :
Cap’Handi
innove dans l’accessibilité des logements

 

Cap’Handi, entreprise spécialisée dans l’aménagement de l’habitat pour personnes à mobilité réduite, est arrivée sur la première marche du podium dans la catégorie « Démarche ». Cette entreprise familiale toulousaine a été créée par des professionnels de la plomberie sanitaire et propose une offre globale en matière d’accessibilité. Elle remporte le premier prix : un chèque de 5 000 euros, ainsi qu’une aide à la promotion de sa démarche.

L’entreprise Cap’Handi est dirigée par deux femmes, Aline Bedouret et Valérie Rovino, concernées par la problématique du handicap. Le jury a été séduit par le caractère responsable, exemplaire et reproductible de cette offre qui répond aux exigences d’un marché bien spécifique en améliorant la qualité de vie des personnes handicapées ou à mobilité réduite. Ses créatrices comptent étendre la démarche et partager leur savoir-faire par le biais de licences d’exploitation, dont la première a été acquise par un artisan aveyronnais.

 

 

Catégorie « Produits et Services » :
Scrap’Air veille à la santé de ses utilisateurs

 

Dans la catégorie « Produits et Services pour les entreprises », MABI, fabricant de matériel pour la protection et la rénovation durable des bâtiments à Botans (Franche-Comté), est mis à l’honneur grâce à son produit Scrap’Air, un burineur pneumatique intégrant un système anti-vibratile. L’entreprise bénéficiera d’une campagne de promotion de son produit auprès des entreprises artisanales.

Ce décapeur ergonomique a été conçu pour réduire la pénibilité du travail des artisans et éviter les risques de troubles musculo-squelettiques. Produit innovant spécifiquement dédié aux entreprises du bâtiment et utilisable par différents corps de métiers, Scrap’Air a fait la différence grâce à sa vocation préventive pour la santé. Un outil incontournable de la responsabilité sociale des entreprises artisanales.

 

 

Un Coup de cœur et une Etincelle prometteuse pour deux candidatures exemplaires

Le jury a également voulu distinguer la créativité des concepteurs de solutions innovantes à travers l’attribution de deux mentions spéciales.

Le projet Aquathermie a reçu la mention spéciale « Etincelle » pour sa démarche de valorisation thermique des eaux diffuses et résurgentes de montagne en Alsace. Face à l’enjeu de la performance énergétique, l’entreprise de chauffage Emile Keller présente un prototype valorisant les eaux drainées, une ressource naturelle inépuisable et sans impact environnemental.

Stockée en hauteur, l’eau actionne une mini turbine pour produire l’énergie, puis elle entre dans un système de pompe à chaleur eau-eau alimentant en énergie les circuits d’eau chaude et de chauffage.

Hers’Escale, règle graphique circulaire pour le calcul et le balancement d’escalier, a reçu la mention « Coup de cœur » du jury. L’outil présenté par André Fayard, artisan bâtisseur dans le Puy-de-Dôme, a conquis le jury par sa simplicité et son accessibilité. Résultat de 20 ans de recherche, cet outil performant est une alternative intéressante aux méthodes de calcul ancestrales contraignantes et aux solutions informatiques coûteuses.

 

Démarche collaborative et innovation à l’honneur

Pour sa 1ère édition, le Concours de l’Innovation de la CAPEB a fait l’objet de 80 candidatures et mobilisé artisans, entreprises et groupements de tous les corps de métiers. Ce succès confirme l’engagement des artisans du bâtiment et leur volonté de partager des expériences avec leurs confrères. Parmi les 28 démarches, l’aspect collaboratif s’est imposé comme un modèle d’organisation de plus en plus prisé par les artisans du bâtiment. Les 53 produits et services présentés ont montré la diversité des pistes d’innovation possibles : outils de mise en œuvre, modèles d’organisation, offres et prestations…

Les membres du jury – ingénieurs, experts techniques, spécialistes de l’innovation et de l’artisanat, représentants de la CAPEB et journalistes – ont salué l’exploitation du savoir-faire artisanal, la richesse innovante des projets et la qualité des réflexions au profit de l’ensemble de la branche.

« Il est gratifiant de récompenser deux projets qui répondent à des problématiques sociétales : l’attention des artisans envers une population vulnérable et la santé des personnes au travail. Soutenir et partager ce type de projets est aussi une priorité pour la CAPEB lorsqu’il s’agit d’améliorer les conditions de travail des artisans ou d’ouvrir de nouveaux marchés pour les entreprises. Les deux lauréats montrent la voie à l’innovation et contribuent à diffuser l’innovation pour bâtir le futur de l’artisanat du bâtiment », explique Sabine Basili, Présidente du jury et administratrice de la CAPEB nationale.

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.