Retraite: Sarkozy demande des amendements en faveur de certains parents

Écouter cet article

PARIS (AFP) – Nicolas Sarkozy a demandé jeudi au gouvernement de déposer, dans le cadre de l’examen au Sénat du projet de loi de réforme des retraites, des amendements en faveur de parents aux carrières interrompues et de ceux ayant des enfants handicapés, a annoncé jeudi l’Elysée. Au même moment, vers 10H00, le ministre Eric Woerth présentait deux amendements en ce sens au Sénat. Un des amendements demandés par le chef de l’Etat concerne les parents “qui se sont arrêtés au moins un an dans les trois ans suivant la naissance d’un de leurs enfants”, a précisé la présidence dans un communiqué.

 

Ceux-ci pourront bénéficier d’un retraite sans décote maintenu à l’âge de 65 ans “pendant une période transitoire de cinq ans”.

De même, est-il ajouté “les parents d’enfants handicapés conserveront le bénéfice de l’annulation de la décote à 65 ans, quelle que soit leur durée d’assurance et de manière pérenne”.

“L’arrivée d’un enfant handicapé dans un foyer s’accompagne d’un impact durable sur la vie de ses parents, notamment sur leur vie professionnelle”, justifie la présidence.

pz-mad/cgd

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.