« S'engager pour une vie meilleure » : colloque à Grenoble

Écouter cet article

Le colloque « pour un vie meilleure », qui va se dérouler à Grenoble les 22 et 23 janvier ,va permettre, non seulement de poser la question de l’accessibilité dans nos sociétés occidentales, mais aussi de confronter les solutions existantes, les initiatives, les projets, les prospectives et bien sûr, les avis des experts et des témoins venus de plusieurs pays européens, mais aussi du Japon, afin de faire ressortir un solution globale qui soit, tout comme le code la route, applicable dans le monde entier avec les mêmes normes. Son unique objectif : améliorer la vie des personnes handicapées.

 

Roland Dreyfus l’initiateur du projet explique qu’il a voulu « que les personnes handicapées se réunissent pour obtenir des solutions à leurs problèmes quotidiens. » Et que : « pour cela il [était] nécessaire de réunir les pays qui se confrontent à cette problématique et qui ont des bonne pratiques à faire partager. Il existe beaucoup de projets dans les différents pays de l’Union Européenne comme ailleurs. Parmi cela il y a des choses très pragmatiques et nous devons les mettre en œuvre en France. »

Ca va exploser
Paul Joly architecte spécialiste de l’accessibilité et aussi membre de l’équipe d’organisation ajoute « Nous sommes dans une culture de la différence et nous devons regarder nos prochains pour vivre ensemble demain et que chacun trouve sa place, sinon ça va exploser. Nous nous situons dans le développement humain et environnemental durable. La loi de 2005 nous oblige a regarder et accepter la différence. Ce que nous avons fait jusqu’à aujourd’hui ne peut plus fonctionner, il faut tout repenser. L’homme qui est capable de choses extraordinaires, ne peut plus ignorer la différence et continuer a exclure. Nous devons aller vers la fraternité et la tolérance pour le bien du plus grand nombre. »

Un marché émergent
La vision nationale des problématiques liées à l’accessibilité ne suffit plus, il faut aller cherchez ailleurs ce les autres savent mieux faire, c’est ce que Colloque va& sans doute permettre de faire avec l’appui total de la ville de Grenoble et de ses équipes municipales. L’accessibilité est un marché émergent qui va dans les prochaines années prendre une place prépondérante dans la vie des entreprises, du bâtiment comme du transport. Il faut donc unifier les codes de l’accessibilité en Europe comme dans le monde tout en tenant compte de différences économiques et culturelles. L’association Accès Universel qui porte ce projet en collaboration avec de nombreux experts entend bien montrer que l’accessibilité est faisable avec plus de bon sens que de lois. Et ce bon sens est universel.

Tisser des liens


Pour Paul Joly, « nous vivons une révolution lente, un façon de penser et d’envisager le monde que nous espérons bien transmettre. L’accessibilité, c’est aussi une forme de reconnaissance culturelle, elle permet de tisser des liens à tous les niveaux de la société. L’accessibilité architecturale peut apaiser ou gommer les épines irritatives de notre société même si cela implique des notions politiques, économiques et financières. Je voudrais rappeler que la technique est la pour suppléer l’humain et que la technique est plus fiable que l’homme. Elle est donc la meilleure solution à nos problèmes d’accessibilité et de vieillissement de la population. Le Japon qui sera représenté au colloque en est un très bon exemple ». Les thèmes des ateliers sont outres les aspects général liés à l’accessibilité, ceux plus précis en fonction des différents handicaps.

 

Colloque « S’engager pour une vie meilleure » : École de Commerce de Grenoble les 22 et 23 janvier 2010 de 8h30 à 17h00
En présence de Nadine Morano Secrétaire d’Etat de la Famille et de la Solidarité, Michel Destot maire de Grenoble, Gisèle Perez Vice-Présidente du Conseil Général de l’Isère , Francisco Vaño Député Municipal de Tolède (Espagne), Laurence de Richemont représentante de la Commission Européenne

HANDIRECT est partenaire officiel du colloque

Voici quelques-uns des thèmes qui seront abordés dans le cadre des tables rondes:

– Mieux connaître la trisomie
– Comprendre le traumatisme crânien
– L’autisme et ses enjeux multiples
– La Schizophrénie une psychose mal accompagnée
– L’accessibilité au travailler
– L’accessibilité urbaine
– L’accessibilité des transports
– Voyager sans barrière
– Grenoble une métropole accessible à tous….

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.