Steria forme et recrute

Écouter cet article

Société de service informatique, Steria poursuit son engagement en faveur de l’emploi des personnes handicapées avec la signature d’un accord sur trois ans. Celui-ci s’inscrit dans une démarche à long terme avec pour objectif de doubler le taux d’emploi de personnes handicapées au sein des effectifs de l’entreprise d’ici 2015. Le dispositif, porté par un accord co-signé de la direction et de la quasi-totalité des partenaires sociaux, prévoit une série de mesures pour répondre aux problématiques spécifiques du handicap dans le secteur informatique.

 

La création d’une mission handicap en 2008 avait déjà permis à Steria de doubler le nombre de salariés handicapés dans ses effectifs. En signant son premier accord, l’entreprise compte renforcer ses mesures.

 

Recrutement : Steria s’engage à recruter 75 personnes en situation de handicap en trois ans sur l’intégralité des postes existants ou ouverts au sein du Groupe Steria.

 

Maintien dans l’emploi avec le prolongement des actions relatives au maintien dans l’emploi et à l’amélioration des conditions de travail de ses salariés handicapés (aménagement et adaptation complets des postes de travail ; accès prioritaire aux formations dédiées au maintien de l’employabilité ; mise en place d’une hotline dédiée au handicap ; prise en charge des coûts de transport adapté, du matériel médical / paramédical lié au handicap – pour l’intégralité de la partie non remboursée par l’assurance maladie et la mutuelle d’entreprise – ; octroi de chèques emploi services universels).

 

Sensibilisation : la société a mis en place une équipe dédiée à 100 %, avec des relais dans ses agences régionales pour mobiliser l’ensemble de ses 6000 collaborateurs via de nombreuses initiatives : mise en place d’une hotline pour les salariés handicapés, leurs managers, leur famille ; envoi d’une plaquette d’information ; mise en place d’ateliers, d’animations, etc.

Enfin, Steria s’engage à développer sa politique d’achat auprès des entreprises du secteur protégé, et à augmenter ses volumes d’achat de produits et services auprès des Etablissements et Service d’Aide par le Travail et des Entreprises Adaptées. « Cet accord prévoit la mise en place d’une série de mesures qui vont bien au-delà du recrutement et de l’amélioration des conditions de travail de collaborateurs en situation de handicap », explique Emmanuelle Pays, directrice du Développement RH et de la Diversité Steria France. « Une démarche active dans ce domaine ne peut se résumer à l’implication de quelques personnes. Nous poursuivons ainsi la sensibilisation de l’ensemble de nos collaborateurs, et plus particulièrement des managers et de l’ensemble des acteurs des ressources humaines. »

L’entreprise a également associé à cette démarche le groupe Handicap Numérique, groupe de travail créé au sein du Syntec Numérique et dédié au sujet du handicap, afin de s’assurer de sa cohérence au sein du secteur des services informatiques et de partager ses bonnes pratiques. « Les membres du CCE ainsi que les organisations syndicales signataires ont pris une part active dans la rédaction et

la mise en place de cet accord. Ce dernier ouvre de nouvelles perspectives et donne les moyens à notre entreprise d’intégrer les salariés porteurs d’un handicap au sein de nos entités », commente Malek Ferhati, Secrétaire du CCE et Responsable National F.O du Secteur ICS (Informatique – Conseil – Service). Il ajoute : « Nous espérons que les objectifs fixés dans cet accord seront atteints et dépassés. »

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.