Un colloque sur la maltraitance des enfants

Écouter cet article

Vendredi 14 janvier, la Fondation Pour l’Enfance propose le colloque « la maltraitance des enfants : entre déni et tabou » à l’Espace Reuilly de Paris. Au programme : débats et conférences avec des spécialistes. La maltraitance transgénérationnelle, sa fréquence et ses conséquences dramatiques, nous amènent à nous interroger sur les dysfonctionnements des relations intrafamiliales et plus particulièrement sur le caractère éventuellement pathogène du lien. En outre, comment comprendre que malgré les déclarations d’intentions, les réformes législatives et les refontes structurelles, on ne puisse enregistrer d’améliorations dans la protection de l’enfance : d’année en année le nombre des enfants maltraités ne diminue pas. Au-delà de sa dimension humanitaire et compassionnelle, la lutte contre la maltraitance est un enjeu politique et éthique majeur, dont dépend le devenir de nos sociétés.

 

Ce colloque propose donc de mettre en évidence la dimension structurelle de la maltraitance, dans laquelle nous voyons une des origines des violences collectives et individuelles qui apparaît comme une donnée constante du fonctionnement social, une dynamique pathogène qui, de générations en générations, organise une Histoire maltraitante. Nous devons nous interroger sur la signification et les effets pervers de l’emprise de l’idéologie du lien sur les dispositifs de prévention et de soin, au détriment d’une approche clinique, ce qui, jusqu’ici, a interdit tout progrès significatif.

 

Le détachement de la parentalité du biologique, avec son corollaire : la désacralisation des géniteurs, la prise en compte effective des enseignements communs à diverses éthiques et à la psychologie clinique, ouvrant sur une refonte, dans leurs références, leurs structures et leurs méthodes, des institutions en charge de la protection de l’enfance, pourraient aider à ce que les sociétés se libèrent enfin de la barbarie.

 

Avec :

 

Maurice BERGER, Chef du service de pédopsychiatrie au CHU de St Etienne

– Michèle CREOFF, Directrice générale adjointe de l’enfance et de la famille, Conseil Général du Val de Marne

– Lisa LAONET, Avocate au Barreau de Paris spécialisée en matière de protection de l’enfance

– Pierre LASSUS, Psychothérapeute

– Bernard MARC, Médecin légiste, Unité d’accueil médico-judiciaire au CH de Compiègne

– Anne TURSZ, Pédiatre, Epidémiologiste, Directeur de Recherche à l’Inserm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Programme de la journée

Modérateur : Didier Lesueur, directeur général adjoint de l’ODAS

8h30 Café d’accueil

9h00 Allocutions de bienvenue

Arnauld GRUSELLE, Directeur de la Fondation pour l’Enfance

9h05 La maltraitance envers les enfants: avalanche de chiffres et misère statistique

Anne TURSZ, Pédiatre, épidémiologiste (Inserm)

9h50 L’anthropologie de la maltraitance

Pierre LASSUS, Psychothérapeute

10h30 Débats

10h45 Pause-café

11h15 La maltraitance, angle mort de la loi du 5 mars 2007

Lisa LAONET, Avocate au Barreau de Paris spécialisée en matière de protection de l’enfance

12h00 Débats

12h15 – 14h00 Déjeuner libre

14h00 Maltraitance et négligence : pourquoi les soins sont de moins en moins efficaces

Maurice BERGER, chef du service de pédopsychiatrie, CHU Saint Etienne

14h45 Aspects actuels des maltraitances sur mineurs. L’expérience d’une unité de médecine légale

Bernard MARC, Médecin légiste, UAMJ ‐ Hôpital de Compiègne

15h30 Débats

15h45 Protection de l’enfance territoriale et prise en charge de la maltraitance

Michèle CREOFF, directrice de l’enfance et de la famille, Conseil General du

Val de Marne

16h30 Débats et conclusion

Pierre LASSUS, Psychothérapeute

Lieu

Espace Reuilly, 21 rue Hénard, 75012 Paris

 

RENSEIGNEMENTS – INSCRIPTIONS

Contact : Anne-Sophie Vinel

Tél : 01 53 68 16 58 – Fax : 01 53 68 16 59

[email protected]

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.