Vacances et diabète : Des conseils pratiques pour bien vous préparer

Vacances et diabète : Des conseils pratiques pour bien vous préparer
Écouter cet article

Découvrez une petite liste de conseils pratiques pour préparer au mieux vos vacances tout en prenant en compte les contraintes liées à la gestion de votre diabète ou celui de l’un de vos proches. 

Alors que le coup d’envoi officiel des vacances scolaires sera officiellement donné ce jeudi 7 juillet 2022, Roche Diabetes Care, entreprise de santé spécialisée dans le diabète, délivre des conseils pratiques pour vous aider à concilier au mieux votre séjour avec cette maladie chronique. Elle rappelle ainsi que « 4 patients diabétiques sur dix déclarent que partir en voyage représente une vraie question d’organisation » selon une étude Harris Interactive pour Roche Diabetes Care France[1]. En cause, les décalages horaires, les écarts alimentaires, les changements de températures, les efforts et l’emploi du temps non habituel.

Bien optimiser le contenu de votre valise

L’entreprise Roche Diabetes Care France recommande ne premier lieu de glisser ces 6 petits outils indispensables dans votre valise pour conserver l’équilibre de votre diabète – ou de votre proche – pendant les vacances.

– Appareil de surveillance glycémique (+ piles de secours & accessoires).
– Traitement pour la durée du séjour.
– Une pochette isotherme pour protéger son traitement des variations de température.
– De petites collations en cas de besoin.
– Le carnet de suivi glycémique.
– La carte “J’ai un diabète”.

« Pour éviter les mauvaises surprises, surtout si vous prenez l’avion (comme la perte des bagages ou le vol), pensez à glisser ces indispensables dans votre bagage à main plutôt qu’en soute. Autre astuce : n’hésitez pas à prendre en doublon certains éléments », conseille également Roche Diabetes Care France.

S’organiser pour bien gérer son diabète pendant le voyage et les trajets de vos vacances

Étant donné que les voyages impliquent souvent une augmentation des efforts physiques, marche prolongée dans les couloirs de l’aéroport, sur les quais de gare, valises lourdes et difficiles à porter… il est conseillé de faire régulièrement des pauses pour reprendre des forces. Une fois bien installé, pourquoi ne pas en profiter pour s’hydrater (avec de l’eau, la seule boisson indispensable à l’organisme), se contrôler (pour celles et ceux équipés d’un lecteur de glycémie) et déguster une collation adaptée si nécessaire.

En cas de petite faim, ou de glycémie basse, les amandes, fruits secs, fruits frais ou barres de céréales seront idéales.

Penser s’adapter progressivement au décalage horaire

Un décalage horaire – d’au moins 3h[2] – nécessite l’adaptation des doses d’insuline et la fréquence de l’autosurveillance pour les personnes concernées. Il est nécessaire d’en parler en amont avec son médecin pour définir le protocole à suivre lors du voyage. Accorder ses appareils à l’heure locale dès son arrivée (voire quelques heures avant le départ pour les patients les plus précautionneux et impatients de partir) permettra de s’adapter plus rapidement.

Modifier et ajuster ses habitudes alimentaires si besoin

Les vacances sont souvent l’occasion de picorer d’étal en étal au marché du coin, de partager de bons repas avec sa famille et / ou ses amis… Il est tout à fait possible de profiter de ces petits plaisirs lorsque l’on est diabétique, il faut cependant faire preuve de modération. Il est conseillé de mesurer un petit peu plus régulièrement sa glycémie au début des vacances, le temps de l’adaptation au régime local.

Véritable compagnon de voyage conçu par Roche Diabetes Care France, l’application gratuite Phil permet – grâce à des recettes adaptées et personnalisées – d’accompagner l’alimentation des personnes diabétiques en les orientant vers des plats savoureux, sains et adaptés.

Les aliments riches en glucides complexes et en fibres comme les céréales ou les légumineuses favorisent une satiété durable tout en évitant les variations importantes de la glycémie. Pour éviter l’hyperglycémie, mieux vaut privilégier les boissons et aliments peu sucrés. Attention à la consommation d’alcool qui peut provoquer des hypoglycémies ! Enfin, pensez à vous détendre et éviter toute source de stress.

Faire le point avec votre médecin avant le départ

Consulter son médecin traitant et / ou son médecin diabétologue est conseillé avant de partir en voyage. Cela permet de faire un bilan de santé, de vérifier que les vaccins sont à jour et de s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indication au projet. Échanger avec un professionnel de santé avant de partir en voyage peut aussi faciliter l’adaptation de son traitement et de son alimentation sur place.

Dans le cas d’un voyage à l’étranger, il est préférable de demander à son médecin d’établir les attestations et ordonnances en anglais avec la dénomination internationale (DCI) des insulines et médicaments.

Emporter les documents essentiels[3] au suivi de votre diabète pendant les vacances

– Les ordonnances habituelles.
– Un certificat de transport de matériel médical.
– La carte vitale, l’attestation d’assurance et la Carte européenne d’assurance maladie (dans le cas d’un voyage dans l’Union européenne).
– Les coordonnées du diabétologue avec une attestation mentionnant l’identité de la personne diabétique ainsi que son traitement.
– La carte de patient diabétique.
– Un document faisant état des antécédents médicaux avec les coordonnées du médecin à joindre en cas d’urgence.
– Les coordonnées d’un diabétologue sur place.
– Les coordonnées d’un proche à contacter en cas d’urgence.
– En cas de traitement par pompe à insuline : sa carte de porteur de pompe (fournie par le prestataire de santé à domicile) et les données de la pompe (débits, schéma de remplacement)

Vous pouvez également photographier vos ordonnances afin de toujours les avoir à proximité dans votre téléphone.

Profiter tout en veillant à garder une alimentation saine et des activités physiques mesurées

C’est l’été, il est temps de se détendre et de profiter. La saison nous offre un large choix de fruits tous plus délicieux les uns que les autres : pêches, abricots, cassis, myrtilles… Optez pour une consommation des fruits entiers plutôt qu’en smoothie ou en jus.

Les vacances sont aussi l’occasion de s’essayer à une nouvelle activité physique comme le vélo, la course à pied, la natation et pour les plus téméraires le canyoning. Le sport permet de diminuer la résistance à l’insuline et de mieux gérer le diabète. En cas d’activités physiques plus intenses ou de pratiques sportives, j’anticipe mes efforts et je fais toujours attention à l’hypoglycémie. Je surveille ma glycémie avant, pendant et après l’activité physique.

Pour en savoir plus sur Roche Diabetes Care, rendez-vous sur le site : www.roche.fr.

[1] Enquête “Le diabète au quotidien” réalisée auprès de 100 patients diabétiques de type 1 et 300 patients diabétiques de type 2 par Harris Interactive en octobre 2017

[2] Diabète Lab. Diabète en vacances. Consulté en juin 2022 sur https://diabetelab.federationdesdiabetiques.org/memo-vacances/

[3] Diabète Lab. Diabète en vacances. Consulté en juin 2022 sur https://diabetelab.federationdesdiabetiques.org/memo-vacances/

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.