Yvelines: un espace de vie ouvert sur les autres !

Écouter cet article

Le 18 juin, l’association “Les Maisons de Lyliane”, une des premières associations françaises à prendre en charge des personnes handicapées mentales âgées de plus de 40 ans et sans limite d’âge, inaugurera à Sainte Mesme (Yvelines) un nouveau complexe d’accueil pour adultes handicapés mentaux.

Avec un investissement de 14 millions d’euros financé par l’Etat, la Région Ile de France, le Département des Yvelines et ses fonds propres, l’association se donne les moyens de créer un projet humain pour l’accueil des personnes handicapées
mentales quelque soit leur âge. Cette réalisation est la synthèse de 15 années d’expériences au service des personnes handicapées mentales et leurs familles et marque une nouvelle étape dans le développement de l’association.

“Avec ce projet, nous poussons un peu plus loin encore l’idée qu’il est fondamental d’accueillir les personnes handicapées mentales de tous âges. Cette nouvelle structure ouvrira ses portes à tout le monde quelque soit l’âge des résidents et chacun y recevra l’encadrement adapté. Ainsi jeunes et moins jeunes pourront se retrouver et participer à des activités largement ouvertes sur l’extérieur ” déclare Janine Cayet, Présidente Fondatrice. Conçu comme un véritable lieu de vie, le complexe, réunissant 3 établissements aux vocations différentes mais complémentaires, pourra accueillir jusqu’à 125 personnes de 18 à 60 ans : un ESAT, un foyer de vie qui accueillera 60 jeunes adultes handicapés mentaux à partir de 18 ans et Un foyer d’hébergement qui accueillera 30 des 60 travailleurs de l’ESAT.

– Un Etablissement et Service d’Aide par le Travail
Il pourra accueillir 60 travailleurs handicapés qui, sous la responsabilité de moniteurs d’ateliers, pourront travailler dans 4 ateliers :

– Entretiens des espaces verts,
Les maisons disposent d’un parc de 10 hectares, son entretien fournit déjà une grande quantité d’heures de travail. Mais, les services de ces jardiniers seront aussi proposés aux particuliers et aux entreprises. Leur compétence va jusqu’à la création et la réalisation de jardins paysagers.

– L’atelier Restauration :
Chaque jour dans une cuisine d’une capacité de 300 repas, dotée d’équipements professionnels, les travailleurs handicapés prépareront les repas sous la direction d’un chef cuisinier et d’une adjointe. Ils seront aussi en charge de toutes les opérations de maintenance : nettoyage, desserte, vaisselle… A terme, la salle de restaurant sera ouverte au public. La mise en place des tables, la décoration, ainsi que le service seront assurés par les travailleurs handicapés.

– Entretiens et hygiène de locaux collectifs.
Les bâtiments de l’Association seront entretenus par les travailleurs de ce service spécialisé dans l’entretien et l’hygiène des locaux.

– Blanchisserie
De la même façon, le linge des résidents, draps, … seront pris en charge par l’équipe de l’ESAT qui
proposera aussi ses services aux entreprises extérieures (hôtels, restaurants, cliniques de la région).

– Un foyer de vie qui accueillera 60 jeunes adultes handicapés mentaux à partir de 18 ans.

Il s’agit d’un établissement à vocation occupationnelle. A travers des activités créatrices, sportives, culturelles ou pédagogiques, les résidents de ce foyer
auront une diversité d’occupations leur permettant de développer leur autonomie et pour certains, les amener à connaître un métier leur permettant d’être ensuite dirigés vers l’ESAT.

– Un foyer d’hébergement qui accueillera 30 des 60 travailleurs de l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail.).
En dehors des activités d’atelier, il proposera à ses résidents des activités de soutien (démarches
administratives, autonomisation….)

A propos des Maisons de Lyliane

C’est à la suite d’une histoire vécue que l’association « Les Maisons de Lyliane » (Association Pour l’Accueil des Personnes Handicapées et des Personnes Agées) a vu le jour : « Michel a 52 ans. Il est trisomique. Annie, sa maman a plus de 80 ans. Ils ne se sont jamais quittés. Un soir, en urgence, Annie est transportée à l’hôpital. Michel est placé à l’hospice départemental car après bien des recherches, force est de constater qu’il n’existe pas dans notre pays d’établissements adaptés pour l’accueil des personnes handicapées mentales vieillissantes.»

La première maison, ouverte en 1996 à Richebourg, dans les Yvelines accueille 68 personnes âgées de plus 40 ans, relativement autonomes dans la vie courante. La deuxième maison, ouverte en 2003 également à Richebourg accueille 68 personnes de même profil mais dont le handicap mental se double de la perte d’autonomie et de pathologies surajoutées.

En 2007, sur le site de Ste MESME, le complexe d’accueil présenté ci-dessus. L’Association souhaite continuer à proposer des solutions innovantes tout en s’attachant à poursuivre son engagement auprès de personnes déficitaires. C’est dans ce but que trois autres projets sont actuellement en cours et qui concernent les personnes autistes et Alzheimer.

Pour tout renseignement concernant l’Association ou pour une visite des établissements, merci de contacter :

François Finat-Duclos, administrateur – Anne Cardoën, secrétaire de la Direction Générale. Rue de la Sablonnière – 78550 Richebourg Tel : 01 34 87 63 52 ou par mail : [email protected]

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.