Emploi des personnes handicapées, l’Agefiph revalorise ses aides

aides Agefiph revalorisées
Écouter cet article

L’Agefiph réagit pour aider les personnes en situation de handicap à faire face à l’inflation tout en réaffirmant sa volonté de fluidifier la mise en relation des entreprise avec les demandeurs d’emploi en situation de handicap. Cette revalorisation s’adresse aussi aux entreprises. Le message est clair, l’Agefiph se donne les moyens d’atteindre ses objectifs et démontre s’il fallait encore le prouver que son action est en bien en lien direct avec le terrain et les demandeurs d’emploi.

La revalorisation des aides aux personnes en situation de handicap

  • L’aide au parcours vers l’emploi est revalorisée de 6% pour passer de 500€ à 530€ (plafond). Objectif : couvrir les frais engagés dans le cadre du parcours vers l’emploi comme les déplacements, les frais vestimentaires, l’hébergement, la restauration ou le matériel de formation ;
  • L’aide à la création d’entreprise, déjà réévaluée en mars dernier, augmente de 5% pour passer de 6 000€ à 6 300€ (forfait). Objectif : permettre à une personne en situation de handicap de créer son emploi principal et pérenne en créant ou en reprenant une entreprise. L’aide est accordée afin de participer au financement du démarrage ou de la reprise de l’activité ; 
  • L’aide prothèses auditives augmente de 6,3% pour passer de 800€ à 850€ pour une oreille et de 1 600€ à 1 700€ pour deux oreilles (plafonds). Objectif : compenser le handicap des personnes déficientes auditives utilisant un appareillage auditif ;
  • L’aide au déplacement augmente de 5,3% pour passer de 11 400€ à 12 000€ (plafond). Objectif : favoriser l’accès, le maintien à l’emploi, ou l’exercice d’une activité indépendante pour une personne handicapée ayant des difficultés à se déplacer ;
  • L’aide soutien à la formation dans le cadre d’Inclu’Pro Formation augmente de 5% pour passer de 600€ à 630€ (forfait). Objectif : lever les freins financiers à l’accès à la formation et limiter les abandons en cours de formation ;
  • L’aide humaine en compensation du handicap augmente de 5% pour passer de 4 000€ à 4 200€ (plafond). Objectif : compenser le handicap grâce à des moyens humains afin de favoriser l’autonomie d’une personne handicapée dans son parcours professionnel ;
  • L’aide technique en compensation du handicap augmente de 5% pour passer de 5 000€ à 5 250€ (plafond). Objectif : compenser le handicap grâce à des moyens techniques afin de favoriser l’autonomie de la personne handicapée dans son parcours professionnel. 

La revalorisation des aides aux entreprises

  • L’aide à la recherche et la mise en œuvre de solutions pour le maintien dans l’emploi des salariés handicapés augmente de 5% pour passer de 2 000€ à 2 100€ (forfait). Objectif : permettre le maintien dans l’emploi d’une personne handicapée menacée dans son emploi en raison de l’inadéquation entre son handicap ou son état de santé et sa situation de travail ;
  • L’aide à l’accueil, à l’intégration et à l’évolution augmente de 5% pour passer de 3 000€ à 3 150€ (plafond). Objectif : accompagner la prise de fonction et l’évolution professionnelle de la personne handicapée dans l’entreprise.
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.