Une commune suisse doit rééxaminer une naturalisation refusée à un enfant handicapé

Écouter cet article

Nous avions déjà évoqué cette affaire de discrimination dans les pages du site de Handirect. Le Conseil de la Bourgeoisie s’était défendu en arguant l’inacapacité de l’enfant à comprendre la portée de la naturalisation. Le gouvernement cantonal de Zug demande aujourd’hui la révision de cette décision.

Le Conseil devra se prononcer une nouvelle fois sur la naturalisation d’un enfant handicapé. Elle avait refusé “d’entrer en matière” mais, à la suite du recours administratif déposé par es parents de l’enfant contre la décision de la “Bourgeoisie”, le gouvernement cantonal lui a donné tort en acceptant ce recours .  Pour le “Conseil de la bourgeoisie”, l’enfant ne pouvait pas comprendre la portée et les conséquences de la naturalisation à cause de son handicap. C’est pourquoi le il avait refusé d’entrer en matière, a indiqué vendredi le département de l’intérieur. A suivre, donc.

  

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.