Accès à la culture et handicap : encore des progrès à faire

Accès à la culture et handicap : encore des progrès à faire
Écouter cet article

Il est évident que les personnes en situation de handicap souhaitent avoir accès à la culture comme tout un chacun. Pourtant, elles sont toujours confrontées à de nombreux freins aujourd’hui. Pour mieux les identifier, la Fondation Malakoff Humanis Handicap publie les résultats de son enquête Handicap et Culture. Elle a recueilli 860 réponses dont celles de 667 personnes handicapées et 193 accompagnements ou tuteurs.

Initialement prévue en 2020 mais reportée en raison de la situation sanitaire, l’enquête Handicap et Culture fait suite à celle réalisée en 2017 par la Fondation Malakoff Humanis. L’objectif de cette dernière était d’analyser l’évolution des pratiques culturelles et de l’accès à la culture des personnes concernées par le handicap.

Des résultats prometteurs en matière d’accès à la culture avec un handicap 

Les résultats de l’enquête Handicap et Culture démontrent que 75 % des personnes handicapées ont fréquenté au moins une fois par an un lieu culturel au cours des dernières années. Leur perception de l’accès à la culture s’est améliorée. En effet, 48 % d’entre elles considèrent que cet accès est plus facile. Un chiffre en hausse de 9 points par rapport à 2017. Même si les chiffres évoluent positivement, cet avis n’est cependant pas partagé par leurs accompagnants qui estiment que l’accès à la culture s’est complexifié (70% contre 64% en 2017).

Un accès culturel fragilisé par de nombreux freins

Il ressort que le cinéma reste le loisir favori des personnes en situation de handicap (88% contre 87% en 2017). Toutefois, les personnes handicapées et accompagnants, pensent que plusieurs freins persistent et limitent leur accès à la culture. Que ce soit au niveau de l’accès, du coût ou de l’affluence, tous sont en attente de dispositifs qui facilitent la fréquentation des événements culturels.

En effet, parmi les freins identifiés dans l’enquête, figurent le prix (pour 40 % des personnes interrogées), l’affluence (27 %) et l’accessibilité des lieux (19 %), qui sont les principaux critères cités par les personnes en situation de handicap.

En ce qui concerne les accompagnants, l’affluence (28 %) demeure le principal obstacle, suivi du prix (21 %). La crainte de l’affluence est plus forte pour les festivals de musique (33 %) que pour les autres lieux.

Offrir un meilleur accès à la culture aux personnes en situation de handicap

L’enquête indique également que 40 % des personnes en situation de handicap considèrent que l’accessibilité reste l’axe prioritaire d’amélioration. Elles font notamment référence aux moyens de transports, aux rampes d’accès, ou encore à la mise à disposition de fauteuils roulants. Ainsi, les problèmes d’accessibilité restent loin devant les services d’aide tel que l’accueil, la formation du personnel et les interprètes en langue des signes, mentionnés par 15 % des répondants. 11% des répondants citent également les tarifs.

Ce point de vue est partagé par les accompagnants. Effectivement, 45 % d’entre eux estiment que l’amélioration de l’accessibilité est prioritaire, suivie du prix (15 %) et des services d’aide (13 %).

Tout comme l’accès à l’emploi, Malakoff Humanis et sa fondation ont la conviction que la culture, vecteur de lien social, est un élément clé dans l’intégration des personnes en situation de handicap.
Forts de leur expertise dans le domaine du handicap, ils soutiennent, depuis 6 ans, l’organisation de nombreux festivals, musées et théâtres engagés qui développent des initiatives originales, innovantes et ambitieuses.

En ce sens, en 2022, la Fondation Malakoff Humanis accompagne 17 festivals. Elle envisage également de proposer ce dispositif d’accompagnement aux théâtres, aux musées et aux associations qui œuvrent pour faciliter l’accessibilité à la culture.

Pour consulter les résultats complets de l’étude, rendez-vous sur : https://fondationhandicap.malakoffhumanis.com/wp-content/uploads/2022/06/Fondation-Malakoff-Humanis-Handicap-et-Culture-Rapport-Mai-2022-petit.pdf

Robin Hubert 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.