Avec la Mallette Handicap de l’APAJH, les politiques sont prêts pour la rentrée

Écouter cet article

Pour la rentrée, en clin d’œil aux cartables des écoliers, l’APAJH, principale association à accompagner tout type de handicap, a envoyé sa « Mallette Handicap » aux membres du gouvernement et à l’ensemble des sénateurs.

Via cet outil, la Fédération des Adultes et Jeunes Handicapés met à la disposition des pouvoirs publics un panorama du handicap, sujet complexe et souvent méconnu. Cette action s’inscrit dans le prolongement de l’envoi fait aux 577 députés cet été, en référence à la mallette de bienvenue de l’Assemblée nationale.

La Mallette Handicap est composée de 10 fiches synthétisant en une vingtaine de pages l’état des lieux, les enjeux et les propositions de l’APAJH liés au handicap. Ces fiches offrent des pistes pour mener une politique juste, non excluante et stigmatisante, à travers des sujets transversaux et des thématiques spécifiques (école, travail et ressources, santé, accessibilité). La Mallette Handicap, outil simple et lisible, s’inscrit ainsi dans une logique pédagogique de co-construction d’une société inclusive, qui garantit la citoyenneté et l’autonomie de tous et de chacun.

Une initiative précédemment saluée par les députés

La Fédération des APAJH avait auparavant envoyé sa Mallette aux 577 députés après leur entrée à l’Assemblée nationale en juillet. Un grand nombre de parlementaires ont salué cet outil important et se sont montrés particulièrement sensibles aux propositions de l’APAJH.

Des retours positifs, des propositions de travail collaboratif avec l’APAJH, de rencontres dès la réouverture de la session parlementaire : autant d’éléments pour construire un partenariat efficace avec les élus. Pour Jean-Louis Garcia, président de la Fédération des APAJH : « Cette mallette démontre notre volonté de faire partager notre expertise et s’inscrit dans notre démarche de travail au plus près des élus et des pouvoirs publics. En choisissant le moment symbolique de la rentrée, nous avons également voulu souligner l’urgence et la priorité que doit représenter cette année le handicap pour les pouvoirs publics ».

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.