Contre la loi Bachelot, les médecins hospitaliers durcissent leur mouvement

Écouter cet article

En signe de protestation contre le projet de loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), le Mouvement de défense de l’hôpital public (Mdph) – créé à l’initiative de chefs de services hospitaliers franciliens – demandent aux médecins hospitaliers de faire des consultations gratuites pendant toute la semaine du 8 au 13 juin. Une forme de pratique tout à fait légale et prévue par le Code de santé publique estime le Mdph, ce que réfute l’administration de l’AP-HP.

Le MDHP continue par ailleurs de demander aux médecins de boycotter les réunions avec les directions des établissements et vient de lancer une pétition nationale « l’hôpital public est votre hôpital, défendez-le avec nous ! ».

Au-delà, l’association rappelle qu’un « appel à manifestation assortie d’une grève est d’ores et déjà lancé au cas où le texte issu des travaux de la Commission mixte paritaire Assemblée nationale-Sénat ne conserverait pas les maigres avancées obtenues à propos du rétablissement des services et de la gouvernance hospitalière ».
Le MDPH souligne que « l’ensemble des responsables de pôle » serait alors « appelé à démissionner de leurs fonctions, puisque la loi HPST serait alors appliquée “sans nous”. » (Source Viva)

 

Plus d’infos sur le site du MDHP : www.mdhp.fr/

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.