Décloisonner l'hôpital au bénéfice du malade : votre action peut faire la différence

Écouter cet article

Participez à la 13ème édition du Prix Hélioscope. Le 10 février 2010, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, présidée par Madame Bernadette Chirac, et la GMF lancent la 13ème édition du Prix Hélioscope. Depuis douze ans, ce prix récompense les actions de coopération mises en oeuvre entre différents services ou métiers de l’hôpital au bénéfice du malade. Un jury, composé de représentants de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et de la GMF, examinera l’ensemble des dossiers de candidatures et cinq prix seront attribués aux hôpitaux lauréats.

1er prix : 7 500 euros

2e prix : 6 000 euros

 

3e prix : 4 500 euros

4e prix : 3 000 euros

 

5e prix : 1 500 euros

Modalités de participation :

– Le dossier de candidature au Prix Hélioscope 2010 est téléchargeable à partir du 1er février sur www.fondationhopitaux.fr et www.gmf.fr.

– Les candidatures devront être adressées avant le 31 mars 2010 à la Fondation. Cette année, la remise des Prix se fera en deux temps :

– à Paris, à l’occasion d’une remise des prix organisée au mois de juin.

– dans les régions, lors de manifestations organisées dans les hôpitaux lauréats, pour féliciter et mettre à l’honneur les équipes ayant participé aux actions de coopération mises en oeuvre.

En encourageant les différents services à coopérer entre eux, le Prix Hélioscope s’inscrit dans la mission de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France qui, depuis 1989, oeuvre pour améliorer la qualité de vie des patients. Pour la GMF, ce Prix concrétise sa volonté de contribuer à l’évolution du service public en s’appuyant sur les valeurs d’entraide et de solidarité.

Pour plus d’informations sur le Prix Hélioscope 2010, vous pouvez contacter la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France : Paulette Junqua, Direction des projets, tél : 01 40 27 45 82

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.