La CGT inquiète pour l'indépendance et les moyens de la Halde – AFP

Écouter cet article

PARIS, 22 mars 2010 (AFP) – La CGT a apporté lundi son soutien à la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), dont elle s’inquiète de l’indépendance et du budget alors que la presse a évoqué un possible rattachement à une autre entité.

“Ce n’est pas la première fois que la Halde fait l’objet d’attaques, il s’agit de baisser ses moyens, de lui attribuer d’autres tâches comme celle de l’observatoire, de la rattacher à une autre entité comme celle de défenseur des droits et bien d’autres encore”, s’est inquiété la CGT dans un communiqué.

“Nous voulons que la Halde garde et renforce son indépendance mais aussi que ses moyens soient développés (…). Il ne peut s’agir de lui conférer d’autres exercices pour l’occuper à d’autres choses, ni de la ramener sous la coupe d’une institution pour mieux la contrôler et encore moins de réduire les budgets qui lui sont alloués”, a-t-elle ajouté.

Pour la confédération, “si la Halde dérange tant, c’est qu’elle est devenue un outil efficace pour lutter contre les discriminations”.

Mardi dernier, l’association des paralysés de France (APF) s’était aussi inquiétée de l’avenir de la Halde.

En 2009, sur 10.546 réclamations auprès de la Halde, près de la moitié concernaient le domaine professionnel (déroulement de carrière, embauche).

clr/pz/df

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.