La médiathèque de Chambéry s'ouvre aux handicaps

Écouter cet article

La médiathèque ne compte pas s’arrêter à ce stade pour améliorer son accessibilité. Grâce aux aménagements pour faciliter l’accès de ses locaux aux personnes handicapées, la médiathèque Jean-Jacques Rousseau a permis à Chambéry d’obtenir un « coup de coeur » du prix des collectivités accessibles. L’objectif de la médiathèque est de permettre aux personnes handicapées l’accès aux ressources de l’espace tout public, sans les cloisonner dans un lieu réservé.

Pour cela quatre plans tactiles d’orientation ont été mis en place au rez-de-chaussée et à chaque étage du bâtiment. Elle a également rendu plus accessibles ses documents: certains sont en brailles, d’autres avec des gros caractères, tactiles et adaptés. Les listes d’ouvrages sont en pictogramme pour faciliter la recherche. Les ouvrages réservés aux adultes mal-voyant sont situés près du pôle Médiavue existant depuis la construction de la Médiathèque. Ce pôle créé en 1993 a été précurseur dans une politique d’ouverture aux personnes souffrant d’un handicap: en 2009, 61 personnes ont pu profiter d’ordinateurs avec synthèse vocale et commande en braille, de logiciels d’agrandissement de texte, d’outils vocaux… Aujourd’hui, l’objectif de la médiathèque est d’ouvrir ses structures à tous les types d’handicaps, qu’ils soient moteurs, mentaux, cécité ou surdité. Pour cela, cinq personnes sont formés à la langue des signes, et des formations ainsi que des réunions de sensibilisation sont dispensées aux employés pour l’accueil et l’aide aux personnes handicapées.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.