Médicaments génériques : 1 milliard d'euros d'économies en 2009

Écouter cet article

Lors d’une conférence de presse, l’Assurance maladie a fait état d’un accord avec les syndicats de pharmaciens d’officine sur les génériques. Accord par lequel les pharmaciens s’engagent à un taux de substitution de plus de 80 % pour les molécules déjà génériquées.

Pour celles qui viennent de perdre ou perdront leur brevet rapidement, les pharmaciens s’engagent médicament par médicament.
En ce domaine, l’assurance maladie donne l’exemple de la molécule active du Plavix (un anticoagulant) qui est génériqué depuis le mois de septembre. Son remplacement par un générique pourrait à lui seul représenter 200 millions d’euros d’économies.

En 2009, le taux de substitution de médicaments de marque par des génériques a atteint 82,5 % pour les génériques existant depuis plus de 18 mois et pour les molécules récemment passées dans le domaine public, les taux de substitution sont bons (+ 7 points).
La substitution par des génériques a permis de faire 1 milliard d’euros d’économie pour l’Assurance-maladie (contre 900 millions en 2008). Il faut y ajouter 90 millions d’euros résultant des baisses de prix des médicaments originaux dès lors qu’un générique existe.

Plus d’infos :  www.ameli.fr

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.