5 projets innovants sur le polyhandicap et le plurihandicap récompensés

polyhandicap et le plurihandicap prix de l'association aresato
Écouter cet article

Aresato – Association pour la REcherche et la SAnté pour TOus  a pour objet le soutien à tout projet innovant participant à la recherche médicale, pharmaceutique et cosmétique, à la protection de la santé pour tous sur le plan de la prophylaxie et de l’accompagnement des malades.
Chaque année depuis 2016, elle fixe un thème pour soutenir des projet dans le domaine de la santé. Après appel à candidatures, un jury composé entre autres de personnalités du monde médical attribue cinq prix. Ils se traduisent par une aide financière allant de 4 000 à 20 000 euros, et un accompagnement managérial d’un an pour le premier prix.
Pour sa sixième édition, le prix Puyoo, décerné par l’association Aresato*, a récompensé cette année cinq projets mettant en œuvre des initiatives visant à améliorer la recherche et l’innovation dans les domaines technologiques, thérapeutiques, et l’accompagnement des personnes atteintes d’un handicap multiple ainsi que celui de leur entourage (organisation des soins, qualité de vie).
Le polyhandicap ou le plurihandicap s’illustrent par un handicap grave à expressions multiples – déficiences motrices et/ou intellectuelles et/ou sensorielles –, entraînant une restriction extrême de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation.
Les prix Puyoo, du nom du fondateur du groupe Aiglon dont les principaux clients sont des acteurs majeurs de l’industrie pharmaceutique et cosmétologique, ont été remis par Monique Puyoo, vice-présidente d’Aresato.

Des projets originaux et complémentaires

Le premier prix, de 20 000 euros, est attribué à l’association Phare d’ouest pour son projet « Accéder à vous ! ».
La surdicécité est la combinaison de deux déficiences sensorielles importantes, la vue et l’audition. Ce handicap peut aller de la restriction progressive des deux sens jusqu’à leur privation totale.
Le projet a deux objectifs. Le premier est d’accroître les compétences des sourdaveugles dans la maîtrise des outils modernes de communication et de les sensibiliser à la langue des signes pour leur permettre de participer plus activement à la vie sociale. Le deuxième est de développer la prise de conscience de leur environnement familial et socioprofessionnel afin que celui-ci adapte ses modalités de communication avec eux.

Le deuxième prix, de 12 000 euros, est attribué à l’unité de Marseille de l’association Siel bleu pour son projet « Innover dans un Siel bleu dans le monde du handicap ».
La pandémie a accentué les situations de mal-être et d’état psychologique dégradé de tous et en particulier des personnes fragilisées en situation de handicap. L’objectif du projet est d’accompagner les personnes pluri-handicapées dans la pratique d’une activité physique adaptée à leur santé, en dehors de la structure d’accueil, et de former le personnel à la stimulation et au maintien de leur activité physique.

Le troisième prix, de 8000 euros, est attribué à l’APAJH 43 pour son parcours sensori-moteur.
Le projet consiste à aménager un espace extérieur d’une maison d’accueil spécialisée dans laquelle résident des personnes polyhandicapées, d’environ 1200 m2, en créant un parcours sensori-moteur, un kiosque et un jardin thérapeutique.

Le quatrième prix, de 6000 euros, est attribué à l’unité de St-Estève de l’association Siel bleu, pour son projet « Enfants sportifs/parents relaxés ».
Durant tout le 1er semestre 2022, entre chaque période de vacances scolaires, un groupe d’enfants poly-handicapés (prioritairement ceux qui ne sont pas placés en instituts) bénéficieront d’activités multi-sports adaptées en vue de travailler sur la motricité, l’attention, la coopération, etc. pendant que leurs parents, souvent surmenés, pourront profiter de ce temps libre pour participer à une séance de sophrologie – relaxation qui leur sera proposée.

Le cinquième prix, de 4000 euros, est attribué à l’association Handeo, pour son projet « Kit citoyenneté ».
Depuis mars 2019, toutes les personnes en situation de handicap, y compris en tutelle, ont le droit de vote. Or l’exercice de ce droit paraît difficile à mettre en place. Le projet consiste à proposer un « kit citoyenneté » pour favoriser l’inscription sur les listes électorales et l’exercice du droit de vote de ces personnes.

Monique Puyoo a félicité l’ensemble des lauréats pour la qualité et l’originalité de leurs projets. Cette sixième édition confirme l’intérêt de ce prix pour mener à bien des projets utiles et efficaces. 

* Association pour la recherche et la santé pour tous

A lire aussi :
Infirmité motrice cérébrale : “Marco à roulettes”, récit-témoignage
Autisme et troubles du neuro-développement : Prenez part à l’enquête !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.