Recherche:Vers un dépistage précoce de l’autisme

Écouter cet article

Actuellement, le diagnostic de l’autisme ne peut se faire qu’à partir de deux ans environ, mais une récente étude américaine publiée dans la revue « Nature » en novembre dernier, a démontré que » l’évitement du contact visuel chez les bébés de deux à six mois pourrait permettre de détecter l’autisme de manière plus précoce ».

L’évitement visuel, ou eye tracking, permet d’observer les mouvements oculaires pour déterminer les moments où le contact visuel n’opère plus.

Ces observations marquent les premiers indicateurs de l’incapacité sociale dès l’enfance, mais elles nous indiquent également que le regard commence par des niveaux normatifs avant de décliner », expliquent les auteurs de l’étude, qui constatent également  que ce symptôme d’évitement du regard présent très tôt s’accentue progressivement avec l’âge.

Selon eux cette découverte offre « une opportunité prometteuse d’intervention précoce qui permettrait une prise en charge adaptée dès le plus jeune âge pour améliorer les capacités d’apprentissage et de communication des jeunes autistes ».

Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.